Année 1983, David, Derrick et Dustin, passionnés par la science-fiction et la pop culture, décident d'envoyer un message dans l'espace grâce à un ordinateur sophistiqué depuis leur petit garage à Cosmopolis, dans le Connecticut. Puis c'est parti en couille.Plus de trente ans après, grâce aux exploits informatiques des "3D" (pour "Three Dicks"), les aliens foulent enfin le sol terrestre ! Mais à quel prix ? C'était à l'époque une simple passion. Ni femme, ni emploi, David, Derrick et Dustin ont passé le plus clair de leur temps (et leur vie) à étudier l'espace et la possibilité de la vie ailleurs que sur notre belle planète. Sans diplômes ou certificats, ils se contentent de concevoir des ordinateurs et autres softwares chez eux dans le seul intérêt d'envoyer un message au-delà de la surface terrestre. Ils l'ont appelé Code Cosmo en hommage à leur ville chérie (c'est faux, ils n'ont juste aucune imagination), Cosmopolis.
MERCI DE FAVORISER ANTIS
dabberblimp"



 

 :: Cosmopolis :: centre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It's just a drink...

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Juil - 2:31
Getting caught in my web, little spider ?
Peter Parker
Jamie fit la grimace pour la énième fois de la journée. Il était de mauvaise humeur. Cette fille l’avait mis de mauvais humeur.

Elle avait l’air tellement parfaite aux premiers abords pourtant ! Une jolie brune, avec des yeux bleus magnifique, un corps de rêve, et un rire à en tomber amoureux ! Et pourtant…

Argh, berk berk berk. Rien que d’y repenser ça lui filait la nausée. Elle devait être malade. Elle avait vraiment mauvais goût. Ca lui rappelait quand il était gamin et qu’il devait se satisfaire de vieux en plein trépas. Il avait fait une croix sur cette part de sa vie, c’était pas pour se faire avoir par des midinettes qui cachaient bien leur jeux.

Ca lui apprendrait. Il aurait dû se satisfaire de la draguer. Mais non, il avait faim,il avait bu,  il n’avait pas résisté, et il lui avait sauté dessus sans faire attention. Et maintenant il en payait les conséquences.

Mauvais repas + gueule de bois = très mauvais mélange.

Il fallait qu’il se change les idées.

Tiens, un lycée justement.

Il aimait bien les lycéennes. Elles étaient jeunes, donc rarement atteintes par des maladies, et suffisamment naïves pour le suivre sans se poser de questions. Et puis elles en étaient vraiment dans ce stade de leur vie où “Bad Boy” et “mec plus vieux de quelques années” les faisaient mouiller dans leurs culottes. Résultat : les proies les plus faciles.

(le côté négatif c’était que à cet âge là les rumeurs tournaient vite et du coup c’était pas facile de rester incognito. En conclusion : draguer, baiser, ne surtout pas manger)

Mais bon, même si la jeune fille avait très mauvais goût (n’y penses pas Jamie, n’y penses surtout pas! ) , elle lui avait quand même rempli l’estomac. Il n’avait plus faim, et voulait juste se changer les idées.

Donc : les lycéennes. ( Ou lycéens, il n’était pas très regardant.)

Il en repéra un troupeau. (Ils étaient si mignon, à agir comme les petits animaux au lainage blanc et se déplacer en groupe). Et leur demanda une information aussi fausse que sans intérêt. Avant de montrer son intérêt plus particulier envers deux des jeunes filles du groupe. (Elles avaient l’air super copines. Si ça marchait il prendrait un malin plaisir à les monter l’une contre l’autre. )

Il les sépara subtilement du reste du groupe.

Subtilement étant une façon de parler. Jamie était tout sauf subtil et ne connaissait d’ailleurs clairement pas la définition de ce mot, mais il aimait bien l’utiliser.

Tout allait se dérouler à merveille…
summer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Juil - 0:47

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


        Ressentir le danger avant qu'il n'arrive fait parti de ta triste réalité à présent. Des petits crimes de bas étages comme des tsunamis, rien ne t'échappe, quand bien même tu aimerais simplement fermer les yeux dessus et vivre dans l'ignorance comme tous les gamins de ton âge. Mais tu n'es plus un "gamin de ton âge", tu es Spiderman, c'est le rôle que tu vas devoir endosser, vêtu de ton costume ou non. Mais que peut bien se passer à la sortie de ton lycée pour que tu te sentes agité de la sorte ? Les poils de tes bras s'hérissent tandis que tu balayes les alentours du regard. Depuis ton arrivée à Cosmopolis il y a quelques mois, tu as ressenti davantage de sensations désagréables que n'importe où ailleurs. Les aliens y sont pour quelque chose, c'est certain, mais impossible de les repérer aussi facilement lorsqu'ils se cachent derrière leurs masques de chaire et de sang.

C'est pourtant en t'écartant du portail de l'entrée que tu commences à sentir tes pulsions virevolter, jusqu'à arriver à leur apogée une fois face à un groupe de filles. Tu ne les connais pas mais tu es certain de les avoir déjà croisé dans les couloirs sans pour autant que tu ne paniques. C'est en te décalant sur le côté que tu comprends assez vite les raisons de ton agitation. Il y a un type, plutôt normal à première vue, qui parle et qui rigole sans relâche.

Ton sang ne fait qu'un tour et tu ne sais quelle mouche te pique lorsque tu te plantes entre le groupe et l'inconnu, agrippant ce dernier par l'épaule pour le repousser, yeux droit dans les yeux. Ton expression pourtant sérieuse se dissipe très vite lorsque tu réalises que tu as agis avec tant de maladresse. Tu lances un oeil embarrassé autour de toi tandis que les regards s'attardent - bourrés de dédain et de jugement. Tu ravales ta fierté et te concentre sur la situation. C'est ce gars là, c'est sûr. Tu ne peux pas t'être trompé. Maintenant, il va falloir trouver une bonne excuse.

Elles- Elles ne sont pas intéressées.

L'une des filles s'esclaffe, visiblement outrée par ton comportement, il y a de quoi. Ta main retombe ballante contre ton corps.

Laissez-les.

Dis-tu, à mi-voix, pas franchement à l'aise à l'idée de donner des ordres.
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Juil - 1:06
Getting caught in my web, little spider ?
Peter Parker
Concentré sur les filles, il ne remarque même pas le garçon arriver. Il est décontenancé quand il est agrippé par l’épaule et éloigné du groupe. Les humains n’ont pas vraiment la force de le déplacer habituellement. C’est peut-être à cause de la surprise qu’il n’a pas eu le temps de réagir, ou bien le garçon est plus fort que la moyenne, il s’en fiche un peu.

Il allait faire une remarque sur le fait que « hey, chacun son tour, tout le monde aura le droit à sa part de Jamie », mais il se reprend en regardant le garçon.

Il est mignon. Plus que ce à quoi il ne s’attendait. Et clairement trop nerd pour être du genre à s’interposer entre un dragueur et ses proies. Non, sérieusement il y avait un truc chez ce gosse qui intriguait Jamie. -En plus de son air adorable-.

Il soutient le regard de l’ado. Il a des yeux bruns, profond, et emplit d’innocence. L’Erog en frémit d’excitation. Il a envie de détruire cette innocence de pleins de façons différentes.

« Aucun Problème, petit »

Il met un doigt contre le cou du gamin, et le fait glisser lentement jusqu’à son menton. Il voulait jouer au héros ? Il était tant de lui apprendre la notion de sacrifice.

Jamie avait un sourire jusqu’au oreilles.

« Tu veux que je les laisse tranquille ? » les filles derrière sont à la fois en train de pouffer et de se plaindre. Elles ne tiennent pas spécialement à être laissée tranquille, mais se moquer du garçon ne les dérange pas non plus.

« Je le ferais si tu m’accompagnes boire un verre »

Les plaintes sont tout de suite plus virulentes. Mais personne ne s’attend à ce que le jeune « héros » accepte d’accompagner un inconnu aux intentions douteuses pour boire un verre alors que deux jeunes filles sont tout à fait prêtes à se battre pour ce verre.

Sauf que maintenant qu’il a vu ce bijou d’innocence, Jamie n’a plus très envie de ces filles insipides. Il veut s’amuser avec ce garçon. S’amuser de lui peut être. Il n’est pas trop sur de ce qu’il veut. Mais il sait qu’il le veut.
Alors il sort son sourire le plus charmeur. Celui qui lui permet d’obtenir ce qu’il veut. Avec lequel il convainc les filles de conclure, les mecs de changer de bord, et les petites vieilles de ne pas porter plainte pour tapage nocturne.

« Après tout, c’est juste un verre… »


summer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Juil - 22:31

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


       Dès l'instant où il te touche, ton sang se glace et tes joues prennent paradoxalement feu.
Il t'a fallut quelques secondes pour reprendre du poil de la bête et oser un maigre pas vers l'arrière, cherchant à fuir non seulement son toucher mais aussi son attention - chose idiote puisque tu es celui qui t'es interposé en pensant pouvoir jouer les héros encore. Très vite, ton expression un tant soi peu téméraire s'estompe pour la surprise : je le ferais si tu m'accompagnes boire un verre.

Qu-qu-quoi ? Non, certainement pas !

Que tu bégayes maladroitement, faussement imposant. Tu peines à tenir tête, mais la foule s'accumule autour de vous tandis qu'on vous prend en photo, sans doute pour finir la risée des réseaux sociaux - comme si les rumeurs à ton compte ne suffisaient pas. Bientôt, on chuchotera dans les couloirs du lycée que tu traînes avec les rats de Cosmopolis, surtout ceux de l'autre bord. Tu te mords la lèvre, regardes autour de toi, presque prêt à abandonner cette idée idiote et le laisser vaguer à sa séance de drague auprès des autres filles. Le petit homme en toi t'y pousse, en tout cas. Mais le héros te tiraille. Pas question de laisser le mal étouffer la ville. On ne t'a pas fait venir de New York juste pour faire joli dans les rangs d'Eurêka. Dans un dernier soupir, tu abandonnes :

Ok... Ok ! Très bien.

Deux angoisses commencent alors à te tordre le ventre : tu n'as jamais suivi des inconnus dans la rue avec ce genre d'intentions et tu n'as jamais bu une goutte d'alcool parce que ta tante a (trop) souvent été sur ton dos.

Vous parvenez à vous frayer un chemin parmi le troupeau d'adolescents, riant et susurrant déjà des remarques déplacées dans votre dos. Non, dans ton dos. Tu es prêt à parier que ce gars-là n'en a rien à foutre. Mais au moins, tu es sûr d'une chose : s'il t'arrive quoi que ce soit, twitter, instagram, snapchat et facebook seront témoins de ton agresseur. Non pas que tu ne pourrais pas gérer la situation, non, non, voyons...

Tu suis ton compagnon d'infortune à une distance raisonnable, les mains dans les poches et les épaules basses.

Vous n'avez pas de bonnes intentions, j'imagine.
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 0:31
Getting caught in my web, little spider ?
Peter Parker
Qu’est-ce qu’ils ont tous à lui parler de mauvaises intentions maintenant ? C’est ça les jeunes d’aujourd’hui ? Entre la gamine qui fait de la lumière et le garçon mignon, ça devient lassant.
Il ne sait même pas quelles sont exactement ses intentions par rapport au gosse mais une chose est sûre : il ne peut rien faire de trop grave avec toutes les personnes qui les ont vus.

Je ne vais pas te faire de mal, si c’est ce que tu me demandes.

Déjà, il va lui payer un verre, et puis après on verra. Peut être qu’il s'ennuiera du garçon et qu’il le laissera partir aussi sec. (c’est un mensonge, le garçon à déjà montré qu’il était intéressant, et Jamie ne compte pas le faire partir aussi vite).

Il l’emmène dans un bar proche. C’est un bar sympa dans lequel il a l’habitude de venir. Pas son bar habituel, parce qu’il est trop mal fréquenté pour un gamin qui n’a surement jamais bu de sa vie, ou bien très peu, et qui n’a pas l’air habitué à sortir en règle générale. Ca se voit à sa façon d’agir, sa posture. Il n’est même pas à hauteur de Jamie.
L’Erog pourrait presque être vexé, mais il trouve ça adorable. Et puis, ils ont toute la soirée, et même plus pour apprendre à se connaître.

-Tu as un couvre feu, gamin ?


Parce que si c’est le cas et qu’il le ramène trop tard chez ses parents, il n’aurait pas l’occasion de le revoir par la suite. Enfin, ce serait légèrement plus compliqué. Bon, déjà, il va alcooliser un mineur, ce n’est jamais un bon point auprès des parents.

Et depuis quand il se préoccupe de ce que pense les parents d’ailleurs ?

On se reconcentre Jamie. On en était ou ? Le gosse, le bar, l’alcool.

L’alien se penche au comptoir pour parler au barman, qu’il connaît bien à force de venir. Il se retrouve vite avec deux verres dans les mains, et il en passe un au plus jeune.

Un Blue Lagoon, c’est quasiment de la limonade, ça devrait te plaire.

Il lui fait un clin d’oeil avant de lui faire signe de le suivre dans un coin un peu à l’écart. Pas trop à l’écart parce qu’il ne veut pas faire peut au p’tit ange.

Et sinon, tu as un prénom ?

Et quand le fameux prénom est révélé, il lève son verre, garde ses yeux rivés dans ceux du plus jeune, et, toujours avec son meilleur sourire aux lèvres il déclare :

“A la tienne, brave sauveur de lycéennes.”


summer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 18:48

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


       Tu n'es pas à ton aise, et pourtant, le danger semble se dissiper au fil du temps. Tu laisses peu à peu tomber ta garde en te laissant porter (pas littéralement) par ce drôle d'individu. Vous finissez un peu plus loin, dans un bar dont tu ignorais l'existence jusqu'à maintenant, et prenez place au comptoir. Ses questions sont dignes du pire pédophile de l'histoire, il ne manque plus que le camion et les sucettes et ont a la panoplie complète. Malheureusement, tu es un peu trop naïf pour le voir de façon aussi drastique. À la place, tu réponds simplement :

Pas de couvre-feu, non.

Alors qu'il aurait fallut parler de tes parents (en faisant croire qu'ils sont toujours vivants mais tu n'avais ni la force ni l'idée de le faire). Peut-être que ça l'aurait dissuadé de faire quoi que ce soit, mais maintenant, il sait que personne ne s'inquiétera pour toi. Pas tout de suite, en tout cas.
Tu essayes de mettre un peu tout ça de côté dans ta tête pour le moment.

À peine quelques secondes plus tard, un verre bleu glisse entre tes mains. Tu n'es pas idiot, tu as déjà vu ça, et tu sais ce que c'est qu'un Blue Lagoon. Tu n'en as juste jamais bu. C'est quasiment de la limonade, dit-il, avant de te traîner un peu plus loin dans l'établissement et te poser quelques questions.

Peter. Réponds-tu.

Il lève le verre et tu cognes dedans en retour avec le tien. Tu fronces les sourcils et dans un silence presque religieux, tu avales ta première gorgée. Le goût acide du citron te prend d'abord, puis l'alcool t'attaque à la gorge et t'en grimaces, malgré toi.

Ca manque de bulle, pour une limonade.

Tu souris.

Et, sauveur de lycéennes ? Tu lâches un rictus un peu plus moqueur. Ca veut dire que j'avais raison ? Vous alliez vraiment leur faire du mal ? Et ça s'en va pour Peter la pipelette : Vous travaillez pour qui ? 426 ? Boom ? Antis ? MiB ? LE GOUVERNEMENT ? Non... Vous avez pas le look pour ça... Avec les tatouages on dirait plutôt un voyou... Tu fais les gros yeux en lâchant un oops. Euh- non. C'est pas ce que je voulais dire. Tu fais un grand geste du bras, renverse la moitié de ton verre sur ton t-shirt. Bravo champion. Ca ne t'empêche pas de continuer la conversation : VOUS AVEZ DES POUVOIRS ? Oh mieux, est-ce que vous ne seriez pas un héros caché ? Je sais ! Votre abilité c'est... de faire bouger vos tatouages... non, de les faire sortir de votre peau... mmh non ça servirait à rien... Tu fixes la tâche bleu. Sur ton t-shirt blanc. Argh.

Puis tu lèves le nez. Enchaînant aussitôt : Vous êtes qui, du coup, au juste ?
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 1:38
Getting caught in my web, little spider ?
Peter Parker
Peter, il s’appelle Peter.

C’est un prénom adorable pour un garçon adorable. Qui grimace face à sa première gorgées d’alcool. Jamie laisse échapper un petit rire.
Il ouvre la bouche pour répondre. Sauf qu’il n’a pas le temps de répondre : le p’tiot déverse un flot de paroles.

Ok, on va faire attention à tout suivre et essayer de rien oublier. Pour Jamie et sa mémoire de poisson rouge c’est un sacré défi. Mais il est motivé.
Round one : Est-ce qu’il allait faire du mal à ses filles ?
Round two : Pour qui il travaille ?
Round threeeeeet il a renversé le cocktail sur son T-shirt.
La déconcentration est direct. Il continue de faire des mouvements de tête mais son regard est fixé sur la tâche. Il a un faible pour les T-shirt mouillés, et maintenant il à un peu envie de proposer à Peter un tour dans la fontaine la plus proche.
Non, nope. Il est trop tôt. On se reconcentre Jamie.

Il enlève son T-shirt. C’est un basique, noir. Il le tend au gamin.

Prends mon T-shirt, ça sera pas confortable de passer la soirée avec une tache. Et tu risque de prendre froid si tu es mouillé.

Torse nu, il fait plus frais, mais il a l’habitude, ils est plus souvent à poil qu’habillé en soirée, pas que le plus jeune ait besoin de savoir ça.

Peter lui demande qui il est. Il y a tellement de réponse à cette question, mais il faut trouver celle qui convient.

Je m’appelle Jamie, même si on m’appelle souvent…

Oral Master. Ok, non, on va pas parler de ça, ce serait vraiment gênant. Et son autre surnom ? The Kid. Ouais, pas terrible comme approche “salut, je tue des gens, il y en a probablement que tu connais dans ma liste d’innombrables victimes ahahahah.” Nope, on passe à autre chose.

Oublie ça, ce n’est pas vraiment très approprié comme surnom.

Il boit une gorgée de son whisky et réfléchit à ce qu’il va bien pouvoir dire après ça. Ce n’est pas le tout d’avoir un CV long comme le bras et d’innombrables qualités, il faut savoir quoi dire à quel moment. Pour le moment : rassurer Peter. Lui montrer que Jamie est un type bien. (c’est un mensonge, mais il n’a pas à le savoir.

De toute évidence, Peter est un nerd, et il a un code moral assez élevé. Sinon il ne s’habillerait pas comme ça (d’ailleurs il faudrait qu’il en parle à Fly, il y avait vraiment du boulot à faire de ce côté là), et il ne se serait pas interposé avec les autres lycéennes. Ou peut être qu’il était vraiment interessé par Jamie. Et que c’était pour l’avoir pour lui qu’il s’était interposé. Hmm… Ca ne correspondait pas avec le reste de son discours, mais peut être qu’il voulait se faire remarquer sans pour autant passer pour un mec facile.

Il sait que les filles font souvent des trucs dans le genre dans la “subtilité”, mais c’est plus rare pour les gars. Cela dit, rien est impossible.

Il préfère quand même rester sur ses premières impressions, il n’a jamais été un as de la subtilité.
Du coup la seule chose qu’il trouve à dire c’est :

Je suis juste un étudiant en Socio, et j’habite dans une des fraternité du campus. Rien de bien intéressant. Je ne suis pas méchant, mais j’aime découvrir de nouvelles personnalités. C’est pour ça que je parlais à ces filles tout à l’heure. Je ne leur aurais pas fait de mal. Même si on est jamais à l’abris d’un cœur brisé…

Bien sur par "on est jamais à l’abris" il veut dire "j’avais totalement l’intention de le faire." Mais il est quasi sur que ça ne serait pas le meilleur moyen de se faire apprécier alors il ne le dit pas. A la place il complimente Peter.

Mais j’ai bien aimé la façon dont tu t’es interposé, c’était très courageux de ta part.


summer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 13:59

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


       Ton acolyte improvisé n'hésite pas un seul instant à te donner son t-shirt. Envisage-t-il sérieusement de passer la soirée à moitié nu dans un bar ? Tu lances un regard quelque peu embarrassé autour de toi, à la recherche de regards malveillants ou bourrés de jugement ; mais rien. Tu ris nerveusement : Franchement, c'est rien, c'est juste une tâche. Garde ton t-shirt. Tu veux surtout qu'il te rhabiller, et en soit, il n'y a rien de grave à avoir déversé la moitié de son verra sur son haut... blanc. Ce n'est pas comme si tu plaisais vraiment aux filles de toute manière, ni que tu attirais le regard - une chose pratique, mine de rien, quand on veut se la jouer Spiderman en douce.

Jamie se présente donc. La tournure de la soirée est plutôt étrange - tu ne t'attendais pas à ressentir une once de compagnie à son égard. Tu te sens détendu et plutôt amusé au final. Il faut croire que ce Jamie dégage ce truc sympathique. Et qui tue tes spidersenses. Plus il parle de lui, plus tu te demandes si tu as bien fait d'agir de la sorte - t'aurais peut-être dû la fermer et tracer ton chemin, il n'y avait rien d'alarmant au final. T'as sans doute paniqué pour rien. La preuve, il ne t'a pas sauté à la gorge.
Ou pas encore, mais ça semble plutôt bien parti, non ?

Tu ramènes le verre à tes lèvres pour en boire un peu plus. C'est pas dégueu, il faut l'avouer, même si ton palais a dû mal avec la liqueur en elle-même.

Merci... Je suppose. Tu lèves le nez vers lui. Désolé, d'ailleurs... J'ai peut-être exagéré mais avec tout ce qui se passe dans cette ville je suis un peu trop sur mes gardes.

Pendant ce temps, l'alcool commence doucement à te monter à la tête - de quoi donner des teintes rosées à tes joues. D'ailleurs, tu manques encore ta bouche pour boire et renverse le fond de ton cocktail sur ton t-shirt. Tu peux pas t'empêcher d'exploser de rire - t'es trop con ou déjà pompette.

Ok je vais te prendre ça, finalement. Heureusement que tu ne portes pas ton costume en dessous, cela dit. Tu vérifies, juste au cas où. Ok. Tout va bien. Tu dégages ton haut très vite et l'enfonce dans ton sac à tes pieds, puis enfile celui de Jamie.

L'autre jour en cours de chimie j'ai renversé un produit sur mon t-shirt. Il s'est à moitié désintégré et j'me suis fait collé. Soupir. Franchement, ils abusent dans ce lycée, ils sont trop stricts. Tu te rends compte, j'aurais pu me blesser. À la place ils me punissent. C'est pas ma faute, des fois j'ai les mains qui tremblent parce que je suis fatigué et la fille avec moi était trop à l'ouest pour faire quoi que ce soit. D'ailleurs je me suis renversé une goutte et j'ai une vieille tâche brune sur l'abdomen maintenant, regarde. Tu soulèves ton t-shirt et pointes du doigt ladite tâche. Non, Peter, il est trop tôt pour être déjà soumis aux effets de l'alcool. Tu te reprends. Je parle vraiment trop, hein ? Rire. Je suis juste soulagé de voir que t'étais pas juste un psychopathe avec de sales intentions. Je me répète sans doute, mais préfère être sur mes gardes avec... tu sais, toutes ces histoires de terroristes et d'aliens extrémistes.

Tu essayes de rester vague - bien sûr que tu en sais toujours un peu plus sur ces sujets. N'importe quel autre adolescent se contenterait du journal télévisé, pas de ses copains Avengers à Eurêka qui ramènent un maximum d'informations secrètes à ce propos.

De base, je viens de New York. Mais je fais un stage chez Stark Industries alors quand ils ont été appelé pour bosser à Cosmopolis j'ai dû les suivre. C'est sympa, ici. Même avec tout ce qu'il s'y passe. Et franchement tous ces aliens... Ton sourire s'étire. C'est vraiment trop stylé !

Pause, quelques secondes.

Est-ce que... on prend un deuxième verre ?
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 23:35
Je suis sur que tu es celui que j'ai toujours attendu, j'aimerais te dire des mots que tu n'as jamais entendu car à mes yeux jet'aime est devenu bien trop répandu. Te sortir de ta vie morose je saurais le faire, je saurais louer un tacos pour te satisfaire je ferais pousser des ecchymoses plein Reiner si cela peut te plaire
Peter Parker
Le torse de Peter était plutôt impressionnant pour celui d'un nerd de quoi? 15, 16 piges ? Entre ça son empressement à s'interposer entre lui et les autres filles tout à l'heure, On aurait presque pu croire que le garçon cachait une vie de super héros.

Heureusement pour l'identité secrète de Peter, Jamie était plus concentré sur le torse en lui même que sur ce qu'il impliquait.
Il boit lentement une gorgée de son whisky, et il va chercher du bout de la langue ce qui reste sur ses lèvres.
La vision de rêve s'évapore quand le garçon met le T-shirt de Jamie. Mais ce n'est pas plus mal, ça lui va bien, il a un côté plus mature comme ça, en noir.
Sauf que le gosse, qui ne doit pas avoir tous ses neurones, raconte ses malheurs et remonte son T-shirt, pour lui montrer où il s'est blessé. Ah ben bien sûr. C'est clairement une invitation là, non ?
Si Jamie ne lui avait pas proposé son T-shirt, il serait probablement torse nu en ce moment.
Non Jamie, ne pense pas comme ça, tu es un gentleman.

Un sale psychopathe, c'est l'image que tu as de moi ? Il dit avec un sourire.

Certes, ce n'était pas faux, mais quand même, entre draguer des filles devant un lycée et être un psychopathe, il y avait un écart. Il pourrait rouler des yeux mais tout ça le fait plus sourire qu’autre chose : le môme est incapable de garder quoi que ce soit pour lui. Ce qui pourra être un avantage pour la suite.

Si ça se trouve tes profs sont des aliens terroristes qui cherchent à te détruire parce qu’ils ont remarqué ton taux élevé de midichloriens.

Ok, est-ce qu’il vient de faire une référence à Star Wars ? Bon, soit le gosse est un fan et il gagne à mort de point soit il passe pour un naze et il va devoir payer largement plus de verres pour faire oublier tout ça.  

Tu aimes les aliens ?


Un fan de star wars, il en est quasiement sur maintenant. Il va devoir faire appel à ses souvenirs pour amener encore plus de références. Trouver les autres films et séries qui plaisent à Peter aussi. Puis tout regarder, et faire comme s’il conaissait depuis longtemps. Est-ce que ça faisait stalkeur ? Oui, totalement. Est-ce que Jamie en avait quoi que ce soit à faire ? Absolument pas.
Stalker, ce n’est mal que si on se fait prendre. En attendant, il s’agit juste de faire de la recherche pour plaire à l’adorable garçon.
De toute façon, il n’en est pas encore là, ce n’est que le début de la soirée. Quand Peter demande si ils reprennent un nouveau verre, il y voit une belle opportunité. Il a déjà fait une belle avancée par rapport à tout à l’heure, où le gosse ne lui faisait absolument pas confiance.
Il fait signe au serveur, et  commande un mètre de shots et deux grand verres d’eau.

Il faut boire de l'eau régulièrement, il explique à Peter, c’est pour éviter la gueule de bois.

Quand les shots arrivent sur la table, c’est une envolée de couleur. Sur les 10 shots proposées, il n’y en a pas deux identiques. C’est une spécialité de ce bar qui est fort appréciable quand on arrive pas à se décider dans ce que l’on veut.
Et ça mon jeune ami, ce sont des shots. Ils seront tes meilleurs alliés pour des soirées mouvementées. Ceux-ci ont tous un gout différent, pour que tu puisses tester toutes les saveurs et décider de ton favori.
Il en tend un à Peter. Un rouge, sûrement à la grenadine, fraise, ou autre dans le genre. , C’est la couleur la plus rassurante pour les débutants de bar. Il y a aussi du vert, du bleu, du brun, de l’orange, le tout en plusieurs nuances.
Il prend pour lui le vert foncé, un mélange de rhum et d’il ne sait plus quelle herbe. Ce n’est pas celui qu’il préfère, mais il garde les meilleurs pour la suite.

Ce qu’il est très important de savoir, c’est qu’avant chaque shot, tu dois trinquer avec tous les autres buveurs de la table, en les regardant dans les yeux, et surtout, surtout, tu dois boire cul sec.  


summer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 2:18

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


       Il te fait alors une référence à Star Wars. Tu ne peux pas louper ça.
Tout à coup, tu prends une expression à la fois grave et sage avant de dire, le regard rivé sur l'horizon : Je fais un avec la force, la force est avec moi. Tu te détends, ris, et reprends un ton plus naturel. Si mes profs sont des aliens terroristes alors qu'ils viennent ! J'ai pas peur de ça. Mais peut-être devrais-tu.

Tu aimes les aliens ? Tu hausses les épaules. C'est une drôle de question, surtout à Cosmopolis. Enfin, tu t'es souvent fait à l'idée que les gens ici se faisaient plutôt bien à leurs voisins hauts en couleur. Une chance que tu n'as pas rencontré d'extrémistes anti aliens ou quelconque autre énergumènes du genre - bien que tu ne doutes pas de leur existence. Je n'ai pas de raison de les détester. J'en connais quelques uns, je les apprécie beaucoup. Je ne fais même plus la différence avec les humains. Enfin, si. Je les trouve carrément plus stylé avec leurs pouvoirs et les couleurs de peau variées ! Annonces-tu, presque avec fierté. À cet instant, tu penses à tes proches métisses, comme Reiner, ou pur sang, comme Fly. Non, tu n'as jamais rien eu à redire sur eux. Surtout toi, qui partages les capacités d'une araignée. Au final, tu es sans doute le plus repoussant quand y pense, quand on compare le nombre de personnes qui sont arachnophobes à ceux qui ont peur des extra terrestres, par exemple.

Plusieurs petits verres arrivent sur la table, accompagnés d'eau. Jamie t'explique comment boire l'alcool de la même façon qu'il pourrait t'apprendre des règles de mathématiques. Tu fixes la liqueur, hoches la tête. Tu penses avoir compris. Tu saisis le verre rouge qu'il te tend, y penche ton nez au-dessus, curieux. Ça sent comme du sucre. C'est intriguant.

Ok, très bien.

Tu poses ton coude sur la table avant de tendre ton shot vers l'autre homme. Yeux dans les yeux, tu dis : Santé alors ! Un sourire, un impact, et tu vides ton verre aussitôt. La sensation de l'alcool est tout de suite plus importante que tout à l'heure. Tu fermes les yeux de toutes tes forces et lâches une grimace avant de taper doucement de la main sur la table. Tu tousses, même.

C'était... plus fort que ce à quoi je m'attendais. Tu claques ta langue contre ton palais plusieurs fois avant de regarder ce qu'il reste sur la table et de te ruer sur le verre d'eau.

Tu sembles être un habitué !

Tu ris un peu. Tu sens déjà tes joues prendre des couleurs. Aïe, ça va mal tourner. Tu fais boire un mineur, j'espère que tu te sens très mal. Dis-tu sur le ton de la plaisanterie. À moins que tu aies aussi 17 ans, mais ce dont je doute.
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Aoû - 6:21
Getting caught in my web, little spider ?
Peter Parker
Les pouvoirs et les couleurs de peaux variées. En gros, il aime les aliens, mais il ne sera pas forcément fan de Jamie en tant qu'alien. C'est vrai qu'il peut paraître banal de ce point de vue là. Même certains humains ont des pouvoirs plus cools que les siens...

Mais c'est sans importance. Il préfère être beau que coloré, et puis tant qu'il passe pour un humain, les gens ne font pas le lien entre Jamie et The Kid.

Dans tous les cas, Peter semble vraiment se détendre en sa compagnie. Il est à l'aise et souriant. Ce qui pousse Jamie à se détendre aussi. Il n'est plus autant dans la séduction, il prend juste plaisir à sa soirée.

Il se mords la lèvre pour éviter de rire de l'étouffement de Peter. Le gamin a vraiment pas de chance entre ça et sa maladresse.

Quand tu entres dans les études supérieures, tu apprends à boire beaucoup. Ok, c'est un peu étrange dit comme ça. Enfin, la plupart des gens en profitent pour faire toutes sortes d'expériences, ce n'est un secret pour personne. Même si on est avant tout là pour étudier.

Le gamin commence à être pompète, ça se voit. Peut être que Jamie a un peu exagéré en commandant directement le mètre. A côté d'eux, les gens commencent à se lever et bouger, il a peut être une idée pour la suite de la soirée, et ne pas finir avec un gosse qui vomit dans les bras...

Il tire la langue quand le p'tiot fais une remarque sur son âge...

Hey ! Je suis pas beaucoup plus vieux que toi !

Juste le double de son âge. Mais sa carte d'identité indique qu'il en a cinq de moins. Ce sont les informations falsifiés de quand il a reprit le collège depuis le départ. Sa nouvelle vie en quelque sorte. Mais si on compare la durée de vie des Erogs et celles des humains, sont âge n'est pas vraiment le même, il a une vingtaine d'années, a peu près, et c'est ça qui devrait être important non ?

Pourquoi est-ce qu'il y aurait des comparatifs d'âge entre les chats, les chiens, et les humains, mais pas avec les aliens ? Encore une des logiques d'humains qu'il ne comprenait pas.

Enfin bref, sans importance.

Tout ce qu'il faut savoir, c'est que j'ai un âge adéquat pour te tenir compagnie. Et tu as raison, je ne devrais pas te faire boire autant...

Il se lève et va aux côtés de Peter, tend une main vers lui...

Je peux t'inviter à danser, pour me faire pardonner ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 14:37

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


       L'ambiance devient presque trop bonne enfant - à tel point que tu en oublies les raisons de ta présence avec cet individu. Jamie a le contact facile, c'est peut-être pour ça que ce n'est pas bien compliqué de se sentir à l'aise avec lui. Il faut croire que tes spider-senses sont quelque peu défaillants. L'espace de quelques secondes, une angoisse te traverse : et si tes pouvoirs ne sont que temporaires ? Non. Impossible. Ca n'arriverait à aucun super héros, n'est-ce pas ?

L'alcool te fait très vite évacuer tes doutes et tes spéculations. Ton nouvel ami t'invite alors à danser, ce à quoi tu réponds par une moue surprise. Tu n'as jamais reçu de telles propositions, même par une fille pendant tes soirées lycéennes, alors commencer par un garçon, c'est vraiment gênant... Tu rigoles un peu en premier lieu, pensant à une blague de mauvais goût mais le regard perçant de l'étudiant te pousse à croire le contraire. Vraiment ?
Lorsque tu réalises qu'il ne s'agit pas d'une plaisanterie, tu ris à nouveau, mais nerveusement.

Oh-euh. Non, ça va, je suis pas très danse...

Tu sens qu'il va t'en vouloir. Tu fixes la piste quelques pas plus loin, presque vide. En plus y a personne là bas pratiquement, ça serait bizarre deux mecs qui dansent ensemble ! Tu te lèves. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu te lèves. Le sol bouge. Ou c'est toi qui a du mal à tenir debout correctement. Wohwohwoh- Tu tangues et te retiens au mur le plus proche, hilare. Ok, ça va être compliqué. Il serait peut-être temps pour moi de rentrer... Je crois. Je tiens à peine debout. Si ça continue je vais enchaîner les conneries ahah.
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Sep - 12:24
Getting caught in my web, little spider ?
Peter Parker
Pendant un court instant, et pour la première fois de la soirée, Jamie prend un air ennuyé. Ne pas vouloir danser. Il est vraiment face à un vrai garçon de 17 ans. Ah les enfants… En même temps, s’il arrêtait de draguer dans les cours d’école peut être que ça n’arriverait pas.

Mais il se reprend rapidement. La remarque que Peter fait juste après le fait rire. Encore une fois : un ado de 17 ans, plus un geek. C’est clair. Alors bon, en fait ce n’est pas étonnant de sa part. Mais Jamie à un peu envie de jouer et de le pousser dans ses retranchements. C’est son côté prédateur qui ressort.
Ou le fait qu’il n’aime pas ne pas obtenir ce qu’il veut, prenez-le comme vous voulez.

Du coup, quand le jeune homme tangue et a besoin du mur pour se retenir, L’erog l’attrape -gentiment- par les hanches, l’approche de lui, et lui chuchote à l’oreille.

Je pourrais te rouler la pelle de ta vie ici et maintenant, que personne n’en aurait rien à faire.

Il tourne le visage de l’adolescent vers le sien, laisse ses doigts caresser le visage juvénile. Il prend l’air le plus sérieux du monde et rajoute :

Je pourrais te faire l’amour sur la table, ils nous applaudiraient.


Et sans plus de cérémonies il éloigne le garçon de lui. Le retient vaguement le temps qu’il retrouve son équilibre. Et reprends son air ordinaire.

Si tu es sûr de vouloir rentrer, je te raccompagne. Les rues la nuit ne sont pas sures. Surtout pas dans ton état.

Et il se dirige le plus tranquillement du monde vers le bar, paye les verres, et va ouvrir la porte au plus jeune, comme le gentleman qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Sep - 23:29

Keeping us down is impossible 'Cause we're unstoppable

jamie


       Tu rougis mais l'alcool ne te permet pas de réaliser l'ampleur de la situation. À vrai dire, quand Jamie t'attrape, tu te laisses porter. Quand il te glisse quelques avertissements à l'oreille, tu ne sourcilles qu'à peine.
Tu le regardes, un peu plus intensément qu'avant - un flot de pensée vient secouer ton esprit.

C'est cependant plutôt docilement que tu le rejoins, la tête basse et les pas plutôt aléatoires - tantôt corrects, tantôt sur la chute. Tu ris, bêtement, dans ton coin. Tu regretteras cet épisode demain, c'est une certitude.

Désolé Jamie. Commences-tu en gloussant. Je ne pense pas que tu sois capable de faire une chose pareille !

Vous vous dirigez vers la sortie. Toi, tu te raccroches aux vitres avec tes mains, y laissant des restes de toile sans le réaliser.

C'était cool en tout cas mais- T'as le hoquet. Super. Glamour. Au top. Mais la prochaine fois j'invite ! Franchement, tu devrais revoir tes priorités, Peter.

Parce que la seconde suivante, ton nez va saluer son épaule. Et ce n'est pas agréable. Tu te redresses. Toi qui voulais faire le malin. Urgh okay je veux bien que tu m'accompagnes... Je loge à Eurêka.

Que tu dis.
Sans réfléchir.
Sans donner ton excuse, le pourquoi du comment.
     





les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
It's just a drink...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Drink me ?
» Drink Service - Sprimont
» Dr. House... by Zuno... ^L^
» [REQ] Théme Energy
» Contes et souvenirs de fléreur. ( En cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
code cosmo :: Cosmopolis :: centre-
Sauter vers: