Année 1983, David, Derrick et Dustin, passionnés par la science-fiction et la pop culture, décident d'envoyer un message dans l'espace grâce à un ordinateur sophistiqué depuis leur petit garage à Cosmopolis, dans le Connecticut. Puis c'est parti en couille.Plus de trente ans après, grâce aux exploits informatiques des "3D" (pour "Three Dicks"), les aliens foulent enfin le sol terrestre ! Mais à quel prix ? C'était à l'époque une simple passion. Ni femme, ni emploi, David, Derrick et Dustin ont passé le plus clair de leur temps (et leur vie) à étudier l'espace et la possibilité de la vie ailleurs que sur notre belle planète. Sans diplômes ou certificats, ils se contentent de concevoir des ordinateurs et autres softwares chez eux dans le seul intérêt d'envoyer un message au-delà de la surface terrestre. Ils l'ont appelé Code Cosmo en hommage à leur ville chérie (c'est faux, ils n'ont juste aucune imagination), Cosmopolis.
MERCI DE FAVORISER EURÊKA
dabberblimp"



 

 :: Personnages :: création :: admis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

— you give love a bad name

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Juil - 22:30

Marilyn Richardson

A.K.A MISS MIB

alias : on l'a appelée love de manière moqueuse à son arrivée au MIB, et c'est resté.
âge : 29 ans.
race : humaine.
statut financier : son père est l'un des hommes les plus riches de Cosmopolis, mais elle est endettée et vit de manière très modeste.
groupe : MIB.
occupation : inspectrice pour le MIB.
origine : pur produit américain.
pouvoir : aucun.
Miss MIB —
diplomate ▵ sportive ▵ bon contact avec la population ▵ ne boit pas et ne fume pas ▵ première de classe ▵ a parfois des attitudes d'enfant gâtée ▵ très souvent souriante ▵ polie et aimable ▵ sait flatter ses supérieurs ▵ prône une vision de la justice assez naïve ▵ ne rentre pas dans le conflit : s'excuse ▵ ne semble jamais se vexer : compense tout par un rire gêné ▵ travaille loin des autres, ce qui laisse à croire qu'elle cache quelque chose ▵ toujours propre sur elle ▵ supposée fleur bleue ▵ globalement méprisée par ses collègues qui y voit une imposture et un personnage souriant sans ambition▵

Si l'on va plus loin (sous la peau) —
excellente logicienne ▵ susceptible et rancunière ▵ a pour ambition la fin de la présence des races aliens sur terre ▵ homophobe ▵ présente une addiction forte pour les jeux d'argent, et plus particulièrement le poker en ligne ▵ née riche et partie de la maison familiale avec un petit capital, qu'elle a dilapidé en 2 ans dans des casinos clandestins ▵ présente aujourd'hui une dette de 600,000$ ▵ contacts forts avec le milieu des casinos clandestins et les sphères de la bourgeoisie ▵ travaille parfois sur requête des plus riches ▵ condescendante ▵ a un sens de l'humour très limité ▵ appartement dégueulasse ▵ secrètement persuadée d'être l'être humain le plus rationnel ▵ très travailleuse et rigoureuse ▵ se désintéresse de la plupart des animaux, sauf des chiens, qu'elle adore, pour une raison obscure ▵ lit essentiellement (sinon uniquement) des magazines féminins et la presse people ▵ sait jouer au golf ▵ consomme une quantité de lait excessive ▵ agrandit à chaque arrestation sa collection de cactus ▵ et autres absurdités.

for the greater good (?)
Love, les aliens, elle a toujours trouvé ça dégueulasse.

Ce sont à ses yeux comme de gros insectes : tout Cosmopolis est une fourmilière à ciel ouvert, et on l’a oubliée là, dans la fange, et on est allé voir ailleurs. Elle dit on, mais elle pense à son père. L’homme absent de toutes ces épreuves de gymnastique et ces concours de mini-miss dans lesquels elle s’est illustrée, enfant, pour le rendre fier comme le voulait sa mère. C’était un homme occupé, un magnat du gaz de schiste, un politicien, un infidèle. Il avait pour ses maîtresses une suite privée, qu’il appelait le boudoir parce qu’en plus de manquer de goût, il manquait bien souvent d’imagination, et il y invitait les mères de ses amies. Toutes ses affaires étaient publiques, disait-on, mais ce sont celles dont personne ne parlait dont elle se souvient, celles-ci qui ont tué son appétit sexuel à l’âge de quinze ans.

Elle n’a jamais fait l’amour, Love, même à 29 ans, parce que le sexe la dégoûte : même le missionnaire le plus romantique lui donne la nausée. Alors quand elle a rencontré Robert à dix-sept ans et qu’il a refusé de la toucher, elle l’a fiancé : c’était l’homme de sa vie, parce qu’il grimaçait en l’embrassant, parce qu’il ne lui a jamais montré sa chambre. Elle ne savait pas pourquoi il se montrait réticent, mais elle supposait qu’il partageait une expérience similaire et ça la confortait dans son choix. L’histoire lui donna cependant tort puisqu’à ses dix-neuf ans, elle le retrouva sur la table de la cuisine en plein acte avec un homme. Tout d’un coup les pièces du puzzle s’assemblèrent ; tout d’un coup elle en voulut à tous les homosexuels. Elle demanda immédiatement le divorce, déçue, trahie dans son orgueil, mais sans mot dire. En trois mois, ils furent séparés  et il ne resta de leur mariage de convenance qu’une bague en argent qu’elle jeta dans une poubelle publique et les restes d’une homophobie.

Elle avait jusque là rêvé de rien de plus qu’une vie de femme entretenue, similaire à celle de sa mère, qu’elle méprisait par ailleurs pour cette raison mais dont elle enviait le confort. Rien ne l’inspirait dans ce monde-fourmilière, rien n’obtenait ses faveurs et elle n’eut jamais celles de son père ; alors elle décida, peu après son divorce, d’agir selon son instinct le plus vieux, c’est-à-dire sa haine pure et irrévocable pour les insectes. Elle intégra une formation qui préparait à l’examen du MIB qu’elle compléta en trois ans, puis le passa avec succès, à la grande surprise de ses proches.

Ce fut comme un coup de tonnerre au MIB, et parce qu’elle allait partout avec ses airs de Miss America dans son uniforme impeccable, on lui donna par moquerie le nom de code Love, sans en comprendre la cruelle ironie. Elle fut dès le premier jour la nouvelle mascotte de l’organisation parce qu’elle prônait les mêmes discours sur la paix entre races et l’égalité des chances qu’elle débitait lorsqu’elle avait six ans, sur la scène d’un concours de mini-miss, sans jamais donner l’impression de se lasser. C’était la barbie girl tout droit sortie de son plastic world, un petit soldat exemplaire toujours le sourire aux lèvres. Certains firent des paris sur combien de temps ils lui donnaient avant qu’elle ne demande, terrifiée, à rentrer chez son père.

Ça fait maintenant sept ans, et elle a gravi les échelons plus vite que la plupart de ses camarades de promotion. On ne se l’explique pas au MIB, alors on attribue souvent ses succès à ses partenaires et à l’influence de son père. On excuse tout sur le mythe de Miss MIB sur lequel elle a forgé sa réputation, enfant parfaite de la force de police. Mais la vérité, c’est que Love est un petit prodige de la haine et elle fait son travail avec une rigueur rare, parce qu’elle affectionne l’idée de pouvoir un jour jeter tous ces cloportes dans le même trou sordide, et en perdre la clé.
yo j'ai ultra mal au crâne parce que je viens de me débattre pendant 2 heures avec mon sens esthétique pour faire une présentation qui a de laggle et c'est un échec mais je le vis bien parce que mon avatar remonte le niveau (cimer) sinon j'ai 22 ans et j'aime bien faire des persos dark et pas cool parce que je suis edgy, passer ma vie sur youtube et essayer de reproduire en vain des tutos coiffure pinterest dans l'espoir un jour de faire autre chose que des queues de cheval
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Juil - 22:55
Ce perso trop dark à la bouille trop mignonne. Ca promet d'envoyer du pâté :wink:

Bon courage pour finir ta fiche et bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Juil - 23:34
Bienvenue du coup !
(super ton poème au passage)
J'aime l'esprit d'avoir un nom d'code pour chacun, on a tous bien regardé les films comme il faut héhé 8)
Que dire sur l'histoire... j'aime tellement ! C'est blême et en même temps super terre à terre à en donner des frissons. Dingue comment Love vit des problèmes d'humain basique dans un monde qui ne l'est justement pas, hâte de lire le caractère pour en découvrir un peu plus :top:

et tiens, vu que j'suis un lèche-vitrine bon collègue, enjoy :

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 0:20
Salut Yo bienvenue !
Oh un personnage bien dark qui n'aime ni les extraterrestres ni les homosexuels ! Et qui tracaille au M.I.B en plus ?!
Mais c'est qu'on est fait pour se taper sur la gueule ! J'adore !

Bref, bonne chance pour la suite ! Avec tout mon desamour ! Coeur love !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 1:01
oh mon dieu cette fiche m'a fichu des frissooooooooons !!!

c'est tellement bon de te lire, c'est tellement bien écrit, cette manière qu'à love d'appréhender le monde avec une froideur brute je ;;

je suis par terre, donc voilà, prend mon amour et fini nous vite tout ça, que je puisse t'harceler pour un lien parce que oh ciel, y'a pas plus différent que nos persos et j'aime ça très fort.

:top:




summer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 11:45
:ohptn:
fhejzfnervnruivnjrnjrevrje

tout cet amour tout à coup, joie dans ma vie, vous donnez des couleurs à mon été
en vrai j'ai sautillé comme une conne sur mon lit pendant au moins 5 min

fly > merci beaucoup ! t'as l'air fab je trouve ça très ironique qu'un alien ait posté en premier sur ma fiche héhé

barn > ♥♥♥ je te déclare sponsor officiel de Love, si jamais elle arrive à virer les aliens de là, elle te donnera un permis de séjour spécial. En vrai tu me gâtes, je suis gênée mais je saurais te rendre la pareille, en étant l'une des pires collègues que Barn ait jamais connue :queen:

jamie > AHAHAHA viens par là petit petit. Je rigole mais pas trop, parce que quand je parcourais le forum avant de me décider à faire Love, je m'étais dit qu'on serait pour sûr les pires ennemis. Pourvu que tu sois à l'origine de son mariage raté :heybb: ... on a le combo du kill.

summer > fhenjfnzkjnej merci beaucoup ça me fait vraiment plaisir, je serais ravie d'être ton ennemie ; ça me flatte beaucoup que tu aies apprécié ma fiche, car j'étais moyennement sûre en la postant et voir que j'ai réussi à faire passer le message proprement, c'est juste génial !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Peter Parker
FONDATEUR - SPIDERMAN
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Juil - 12:53

C'est dans la boîte !

Bienvenue sur le forum

Marilyn est tellement problématique, j'adore ! C'est vraiment original, il y a quelque chose de détestable mais aussi d'attachant dans ce personnage, ça fait plaisir de voir que des joueurs explorent tous les types de personnalités, même les pires (sans avoir besoin d'être des psychopathes). Faire des personnages homophobes c'est pas toujours simples et je pense que ça demande du courage donc gg et j'ai hâte de voir ça en oeuvre miss :h2: 

Tu peux désormais t'attarder sur la paperasse : recenser ton avatar, ton irl si tu en as un et ton métier. N'oublie pas d'aller poster ta fiche de liens ! Bon jeu !




les cadeauuuux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
— you give love a bad name
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
code cosmo :: Personnages :: création :: admis-
Sauter vers: