Année 1983, David, Derrick et Dustin, passionnés par la science-fiction et la pop culture, décident d'envoyer un message dans l'espace grâce à un ordinateur sophistiqué depuis leur petit garage à Cosmopolis, dans le Connecticut. Puis c'est parti en couille.Plus de trente ans après, grâce aux exploits informatiques des "3D" (pour "Three Dicks"), les aliens foulent enfin le sol terrestre ! Mais à quel prix ? C'était à l'époque une simple passion. Ni femme, ni emploi, David, Derrick et Dustin ont passé le plus clair de leur temps (et leur vie) à étudier l'espace et la possibilité de la vie ailleurs que sur notre belle planète. Sans diplômes ou certificats, ils se contentent de concevoir des ordinateurs et autres softwares chez eux dans le seul intérêt d'envoyer un message au-delà de la surface terrestre. Ils l'ont appelé Code Cosmo en hommage à leur ville chérie (c'est faux, ils n'ont juste aucune imagination), Cosmopolis.
MERCI DE FAVORISER EURÊKA
dabberblimp"



 

 :: Cosmopolis :: centre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

( tick tick boom ) + nicéphore

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû 2018 - 0:00
◥◤ il y’a des journée comme celles-ci qui appellent au presque crime, à sourire des futures étincelles. il y’a des jours oui où hyacinth est bien enclin à théoriser avec des imprudents de vingt ans.
le trajet s'est fait sous le silence froid car il le sait impotent : à cet âge, il sait bien que ce ne sont que des idiots qui ont l'audace de vouloir mourir en mille morceaux ! il y’a toujours le risque que la bombe explose quand elle est encore près du palpitant ou alors de se prendre une balle dans le crâne.

il le sait bien - il a perdu sa tendresse à à peu près autant d'années que toi.

ses lèvres se plissent un peu quand il gare la voiture dans une ruelle vide et étroite du centre ville et il laisse un soupir plat échappé de son indifférence : c'est à un enfant sot et plein d’or dégoulinant qu'il doit faire cours en cet après-midi sans devoir.

le plus vieux de vous deux se détache et tourne doucement son nez devant toi, chirurgical et à l'affection oubliée loin de vous, ses doigts glissent et attrapent le flingue pour le pointer sur toi avec un jeu calme. il n'y’a aucun tremblement ni dans son acte ni dans sa voix qui frappe, cogne et danse dans l’habitacle.
je ne suis pas là pour faire garderie, ami-ami ou visite guidée. si à un seul moment un de tes gestes semble dangereux pour l’unité ou d'autres aliens, je n'hésiterais pas à tirer. compris ?

l'arme contraste avec la blancheur de ses phalanges, de ses cheveux et de sa chemise. il y’a juste le carmin de son regard qui s’écoule le long du charbon ambitieux de tes iris.

plus de compassion même pour la jeunesse fulgurante dans cet automate de verre et d’acier non - si tu fautes ton corps finira au laboratoire, il n’y’a pas de temps pour les débutants dans ce monde de supplices.

le mode sans échecs est activé dès la première partie.

-- cause I've done it before and I can do it some more i've got my eye on the score i'm gonna cut through the floor,  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû 2018 - 0:11

aux allégeances tacites..

@tag
notes
ça lui va bien de se faire conduire, Nicéphore ne possède pas son permis. Accoudé contre la portière, le front collé à la vitre, il laisse les gratte-ciel rutilant défiler sans plus d'émotions. La technologie de cette belle métropole, bien qu'il n'y ait pas toujours été accoutumé, le laisse indifférent. Son regard vagabonde de citoyen en citoyen, ses doigts tapotent sa joue avec impatience. Il se sent totalement aliéné face à cette vie qui grouille autour d'eux, alors c'est avec un soupir détendu qu'il accueil l'arrêt du véhicule dans une des nervures évidées de la ville.

Le drizzt ne regarde toujours pas en la direction de son nouveau mentor bien qu'il l'entende attraper ce qu'il suppose être une arme.
Hyacinth a bien raison au fond : Nicéphore ne possède que peu d'instinct de survie dans la vie de tous les jours.
C'est évident qu'il est dangereux, pas en lui-même non, il n'a pas de force surhumaine, il n'a pas de pouvoir si utile, il n'a pas de fort avantage, et il est loin d'être une brillante lumière. Mais il est facile de lire entre les lignes et Hyacinth semble ne pas aimer les plis qui parcourent ses convictions.

Reposant son crâne contre le dossier, il laisse retomber son bras contre sa cuisse, entrecroise ses doigts.
Les idiots ont l'esprit tranquille ; il n'est pas nerveux pour deux sous.

C'est pour voir, non ? son anglais est toujours aussi mauvais, mais il s'améliore depuis qu'il sort dehors. je demande pas ta confiance, si t'aime pas mon travail... il lève une main pour venir tapoter de son index la sortie de chambre du flingue. je suis facile à punir. C'est pas la petite bestiole qui va manger la grosse.  Sur ces mots, il détache sa ceinture et ouvre la portière sans plus attendre.

Il peut s'envoler, le papillon, mais il sait bien qu'il n'ira jamais loin. Ça ne le dérange pas de limer son acerbité au milieu de cette belle troupe véhémente. Il peut toujours se défouler en dehors de ses horaires. Échanger quelques grammes de liberté contre du pouvoir, c'est si peu comparé à ce dont il est habitué, il n'a aucune hésitation.


Allons enfants de l'Apatrie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû 2018 - 0:11
◥◤ tu es un oiseau de malheur ! il l'a su dès le premier regard que tu n'avais peur ni du chaud ni du froid et que même si la balle bondissait jusqu'à ton myocarde, ta morte se ferait dans une lente indifférence.

tu es donc une fleur qui ne fait même pas semblant de posséder des épines c'est cela ? ton audace de jeune pousse a le mérite de faire trembler son froncement de sourcils.
tu es peut-être perce neige à vouloir transpercer sa froideur sans s'en soucier mais cette arme est réellement chargée.

toutefois il ne tire pas.

il te regarde t’extirper de ce cocon de ferraille en rabaissant sa menace sans rétorquer à tes insolences d’adolescent avant de t’imiter.
il glisse précautionneusement cet outil de mort sous son siège sans craindre réellement des représailles externes - il a bien plus dangereux dans le creux de sa paume.

hyacinth claque froidement la portière et glisse ses mains dans son dos pour commencer à avancer, inquisiteur des lieux.
son regard reste sur toi, te détaille minutieusement.

il y’a deux possibilités.

il lève les yeux vers le ciel sans jamais s’arrêter dans sa démarche soldate.

la base des super-héros ou un lieu public. la même ampleur, pas les mêmes enjeux, pas les mêmes risques.

toi aussi tu es de ceux qui n’hésitent pas en dégoupillant la grenade - il a reconnu cet air qu'il a connu chez dia. la même ferveur silencieuse qui le rend un rien mélancolique d'une période éteinte et qu'il ne retrouvera jamais.
il n’a plus l'esprit pour ces faiblesses amoureuses et bucoliques qu'il vénérait à ton âge.

dans les deux cas ton geste sera salué, toutefois si tu dégonfles au dernier moment tu seras la risée du groupe. et atticus n’aime pas les faibles.

il provoque pour que tu montres un soupçon de ton ardeur, au-delà de cette humanité traître qui suinte de ta peau lisse : il crie existe quand il prononce ces mots.

-- cause I've done it before and I can do it some more i've got my eye on the score i'm gonna cut through the floor,  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû 2018 - 0:13

aux allégeances tacites..

@tag
notes
Nicéphore regarde au bout de la rue les écrans criard qui placardent la hauteur des bâtiments, mains dans les poches.
Il te laisse prendre les devant, la distance entre vous s'étire doucement.
Vous ne fonctionnez pas sur le même plan, c'est certain, mais vous semblez aimer tout deux d'aller droit au but, c'est un bon point.
Il n'a pas besoin de réfléchir à sa réponse, elle coule de source. Il n'a qu'à la déballer alors qu'il emboîte le pas.  

Public.

Il se voit mal seul faire le nécessaire pour avoir un impact à la base des héros, il lui faudrait au moins un ou une coéquipière dans l'entreprise pour assurer mutuellement leurs arrières. Mais Hyacinth ne l'a pas présenté à un ou une partenaire, alors il suppose que c'est une mission test. C'est compréhensible, mais dans ce cas si possible, il préfère la solution la plus facile.

Il ne prend pas la peine de réagir face à la mise en garde, la politique ça ne l'intéresse pas, savoir qu'il peut décevoir non plus, il ne sait même pas si Hyacinth pense ce qu'il dit, ou répète un script. Après tout, il y a quelques secondes même pas, il lui faisait clairement savoir qu'il le considérait peut-être trop instable pour lui confier une tache d’incendiaire en sein de l'organisation. Serait-il sur ses gardes s'il ne lisait pas en lui le manque de bon sens ?
l'absence de celui-ci ne fait pas de dégonflé, c'est plutôt l'inverse, un effet boule de neige qui dévale jusqu'à s’essouffler (ou éclater).

Trop d'organisation les héros. Je dois me dégourdir d'abord.
Il arrive à son niveau et, sans reconnaître sa place, continue de parler comme s'il faisait sa liste de souhait pour son anniversaire. Mais n'était-ce pas un peu cela, au fond ? J'aime les familles, un lieu sympa à me donner ? je connais pas bien la ville.

Il n'aime pas les familles, la sienne a toujours été une niche dorée. Un mirage amer, ses racines dérobées.
Mais c'est important les familles, c'est un symbole d'unité, il se demande combien il pourra réussir à en arracher de terre comme il l’a été.


Allons enfants de l'Apatrie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû 2018 - 0:52
◥◤ sur ses lèvres, il y'a un éclat de rire qui a à peine le temps de naître avant de mourir - hyacinth a constamment des joies avortées tant elles sont discrètes.
tu n'hésites pas et tu sembles bien certain dans ton désir de destruction : est-il si grand ? est-il si prenant pour que ton cœur ne chavire pas des deux bords ?

tu parles de l'anéantissement comme d'un sport : doucement, par échelon, jusqu'à devenir champion du monde. et quel sport, quel sport ! car il faut courir RESPIRER et respirer respirer respirer encore et encore - pour ne pas trembler.
c'est surtout cela, c'est marcher sur un pont en verre à l'équilibre fragile et il admire les équilibristes.

toi tu n'es pas là pour danser, il suppose.

pas là pour faire le spectacle (tireras tu ta révérence quand les funestes rideaux seront tirés ?), ou alors tu es le protagoniste de l'ombre - tes marionnettes seront les explosions.

il n'y'a pas honte d'avoir des préférences pour le BANG BANG - il n'y'a pas honte de désirer l'annihilation pour mieux servir cette cause.

d'accord.

il s'arrête net dans son trajet et semble pensif un instant, une fois la grande avenue rejointe il se fait silencieux - gauche, il tourne sans douter.
hyacinth ralentit la cadence pour que dans la grouillante vous soyez plus près et qu'il puisse parler sans crainte sans que les regards se tournent.

as-tu croisé apex déjà ? une scientifique, une tekm.

il marque un arrêt.

il faudra aller lui demander si elle a produit des gaz seulement agressifs pour les humains. ou alors les enfants. imagine l'agonie humaine face à la perte de tous les mioches d'un lieu, encore mieux que des familles entières, mh ?

il sourit.
-- cause I've done it before and I can do it some more i've got my eye on the score i'm gonna cut through the floor,  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû 2018 - 3:21

aux allégeances tacites..

@tag
notes
tu ris, il reste de marbre.
ce n'est pas très communicatif.
Il n'attend et n'entend vraiment que ton approbation.
un mot pour un mot, ça lui plait ce genre de tango : question, réponse,
pas de badinage.

Nicéphore mimique ton arrêt, puis te suit dans la nouvelle direction, la foule n'happe pas son attention, toute celle-ci est consolidée autour du Lyme qui semble, et bien, un peu plus à l'aise et détendu qu'au départ. c'est déjà ça de gagné : pour être une bonne équipe il faut pouvoir être à son aise avec tout un chacun, enfin, il parait.

d'ailleurs, en ce qui concerne les autres membres, eh bien, il n'a pas vraiment eut l'occasion de rencontrer grand monde pour l'instant. Il faut dire qu'il n'est pas le genre insistant. Apex tout du moins, as-t-il entendu son nom. Mais l'avoir rencontré ? pas encore, même si ça ne saurait tarder. Nicéphore est loin d'être un scientifique mais il y a bien un sujet qui l'intéresse, et si pour l'instant il n'est qu'un petit artisan, il espère bien devenir un grand expert en la matière si on lui en laisse l'occasion.

Il entrouvre ses lèvres mais reste muet, Hyacinth n'a pas fini de parler, il a de la suite dans les idées, le reste s'enchaine.
et Nicéphore reste toujours muet. (il lui faut le temps de déchiffrer tes jolis mots)
il comprend soudain qu'ils ne se comprennent pas encore aussi bien qu'il le pensait.
Hyacinth toi qui semble si froid, cache de bien jolies craquelures sous ce masque professionnel.
Les mains toujours engoncées, ses yeux restent plantés dans les tiens et, doucement, se plissent dans un sourire aussi polit qu'il est moqueur.

oui, mais non. le chaos c'est bien, mais bon, les jeux un peu mental, ça m'intéresse pas trop trop Hyacinth, alors le chaos c'est mieux lorsqu'il touche tout le monde. Le gaz dans un lieux public, pas sûr que ça soit pratique. Il faut beaucoup, beaucoup de gaz sûrement... il marque une petite pose, et puis il pense, il n'a jamais manié de gaz, il n'aime pas trop, ça lui fait un peu penser aux bombonnes d’insecticides envers lesquelles il a une certaine secrète phobie. Une explosion c'est tout aussi le chaos, c'est pratique, ça tue à peu près tout. Et puis entre toi et moi Hyacinth, c'est peut-être drôle un gamin qui crie tout seul et les parents paniqués, mais c'est plus percutant une famille soufflée, et imagine la mère est toujours là et elle regarde, et elle n'a plus qu'un bras en état dans sa main, et le reste c'est...c'est... il ne sait pas décrire en anglais alors il sort enfin ses mains de ses poches et mime un amas informe avec. mais je veux la voir oui.

et son expression laisse le jugement s'enfuir de celle-ci pour qu'il soit remplacé par la tranquillité. Il fait très beau aujourd'hui après tout, ça fait du bien de marcher un peu sous le soleil malgré que ça soit au milieu d'un bain de personnes.



Allons enfants de l'Apatrie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
( tick tick boom ) + nicéphore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
code cosmo :: Cosmopolis :: centre-
Sauter vers: