ANNÉE 1983, DAVID, DERRICK ET DUSTIN, PASSIONNÉS PAR LA SCIENCE-FICTION ET LA POP CULTURE, DÉCIDENT D'ENVOYER UN MESSAGE DANS L'ESPACE GRÂCE À UN ORDINATEUR SOPHISTIQUÉ DEPUIS LEUR PETIT GARAGE À COSMOPOLIS, DANS LE CONNECTICUT. PUIS C'EST PARTI EN COUILLE.PLUS DE TRENTE ANS APRÈS, GRÂCE AUX EXPLOITS INFORMATIQUES DES "3D" (POUR "THREE DICKS"), LES ALIENS FOULENT ENFIN LE SOL TERRESTRE ! MAIS À QUEL PRIX ? C'ÉTAIT À L'ÉPOQUE UNE SIMPLE PASSION. NI FEMME, NI EMPLOI, DAVID, DERRICK ET DUSTIN ONT PASSÉ LE PLUS CLAIR DE LEUR TEMPS (ET LEUR VIE) À ÉTUDIER L'ESPACE ET LA POSSIBILITÉ DE LA VIE AILLEURS QUE SUR NOTRE BELLE PLANÈTE. SANS DIPLÔMES OU CERTIFICATS, ILS SE CONTENTENT DE CONCEVOIR DES ORDINATEURS ET AUTRES SOFTWARES CHEZ EUX DANS LE SEUL INTÉRÊT D'ENVOYER UN MESSAGE AU-DELÀ DE LA SURFACE TERRESTRE. ILS L'ONT APPELÉ CODE COSMO EN HOMMAGE À LEUR VILLE CHÉRIE (C'EST FAUX, ILS N'ONT JUSTE AUCUNE IMAGINATION), COSMOPOLIS.
EN COURS D'AFFICHAGE (WADE ET LE CODE SE BATTENT)

Les visiter en attendant : CLICK !
dabberblimp"




 

Partagez|

Après l'effort, le réconfort. *Peter*

*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Sam 1 Sep - 18:03
Après l’effort, le réconfort
Tu avais couru après des aliens toute la sainte journée. Tu les avais tous attrapé mais le mérite ne te revenait pas à toi uniquement…
Tu avais bénéficié de l’aide du célèbre homme araignée. Il opérait dans le même quartier que toi aujourd’hui, donc vous vous étiez entraidés.

Ce n’était pas la première fois en fait. C’est déjà arrivé de temps en temps que vous collaboriez ensembles. La première fois, c’était le même genre de mission. Tu devais appréhender un alien et l’araignée avait débarqué pour te filer un coup de main.
T’avais grogné au début, à cause de la rivalité MIB/ERK. Mais ton côté fan avait vite repris le dessus et tu avais accepté son aide. Depuis, dès que vous vous croisiez, vous bossiez ensembles. Et la routine voulait qu’à chaque fin de mission, vous alliez manger des churros sur le toit d’un building. Vous aviez sympathisé en somme.

Cette fois-ci n’échappait donc pas à la règle. Vous étiez montés sur un toit (lui avec ses toiles, toi par l’ascenseur. Hors de question d’escalader un immeuble sur son dos, trop flippant).
La cravate dénouée pour être plus à l’aise, tu dégustes ces pâtisseries beaucoup trop grasses et sucrées en regardant le soleil se coucher. Tu avales ta bouchée avant de te tourner vers le super héros.

-Alors, quoi de neuf pour la petite araignée sympa du quartier ? tu lui demandes, un sourire flottant sur tes lèvres.

Tu as insisté sur le mot « petite ». Spiderman avait beau être un héros ultra connu, c’est devenu quasiment évident pour toi que sous le masque se cachait un adolescent. Vu les sujets de conversation que vous avez, ce n’était pas dur à deviner. Du coup parfois tu le taquines avec ça. Mais tu ne lui a jamais demandé d’ôter son masque malgré tout, tu respectes son désir de cacher son identité.

Voir le profil de l'utilisateur
*
FONDATEUR - SPIDERMAN
Peter Parker
Crédits : -594

Ven 7 Sep - 23:12



après l'effort, le réconfort

w/ meredith ohara



musique - Généralement, c'est jamais trop le grand amour entre le MIB et les super-héros, mais tu peux pas t'en empêcher : tu les kiffes à mort, ces gens en costard. Ils ont tellement la classe et la puissance que t'auras jamais oh mon dieu ces armes. Combien de fois t'as déjà rêvé rejoindre leur rang au moins pour le temps d'une journée ?
Trop de fois.
Toutes les nuits, à vrai dire.

Bon alors avec Meredith c'était mal parti, elle t'avait gueulé dessus la première fois que t'avais voulu l'aider mais, hey, c'était plus fort que toi déjà à ce moment il fallait que tu lui files un coup de main... Depuis, c'est toujours plaisant de la retrouver, au détour d'une mission ou de quelques churros, comme maintenant.

C'est presque trop joyeusement que tu montes jusqu'en haut du building, et, bon, ok elle, a été plus rapide avec l'ascenseur mais c'est juste que t'es un peu fatigué...
Tu prends place à ses côtés et soulèves ton masque à demi pour pouvoir t'enfiler une pâtisserie dans le gosier. Parler avec Meredith est d'une simplicité inouïe - c'est comme discuter avec une soeur ou une cousine.

Oh mon dieu, tellement de fose ! Dis-tu la bouche pleine. J'AI EU MA PREMIERE DATE ! Bon, peut-être faudrait-il entamer par le commencement. Mais euh bon je pense pas que ça soit réciproque. Mais c'était sympa. J'ai rencontré un mec aussi, Deadpool, je sais pas si tu connais, il est cool, on a fait une mission ensemble mais j'ai pas trop aimé le fait qu'il tue des gens. Ah, et en parlant de mission, j'ai fait de l'infiltration et- Tais-toi, pitié. Tu grimaces. Oops. Enfin. Je veux dire. Tout va bien. Rien de spécial. Il vaut mieux lui éviter l'histoire de ta vie. Tu souris à la rencontre de son regard. Ok, j'ai une question... Non, deux...

Tu te penches vers elle, un peu timidement, balançant tes pieds dans le vide. Comment on plait aux filles ? Et ensuite... Ses yeux se stoppent nettement sur son arme de service : Je peux l'essayer ? Ou le flash magique ?


coded by blair of shine & ooc




Voir le profil de l'utilisateur
*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Sam 8 Sep - 17:09
Après l’effort, le réconfort
Un truc à savoir sur Spidey, quand on le lance sur un sujet, on ne l’arrête plus. Il parle beaucoup, ça t’avait un peu surprise la première fois mais maintenant tu t’y es habituée. Puis tu trouves ça adorable parce que lui même semblait gêné par ce fait.
Tu souris jusqu’aux oreilles en entendant le premier point de son compte-rendu, contaminée par sa joie.

-Félicitation ! Faut que tu me racontes.

Bon, même s’il te précise que ça ne lui semble pas réciproque, c’est déjà bien qu’il ait eu un rendez-vous. Tu continus d’écouter le récit de ses aventures et hausses un sourcil en entendant le pseudo Deadpool dans son flot de paroles. Tu croques à nouveau dans un churros.

-Ouais, je le connais… ouais… Tu réponds mi amusée mi désespérée.

T’as faillis ajouter « malheureusement » mais ce serai méchant envers Wade qui était adorable avec toi. A sa façon….
Tu souris à nouveau face à la réaction du garçon qui se rend compte qu’il a peut-être trop parlé. Merde, c’est pas possible d’être si mignon !

-Je t’écoute ?

Son attitude se fait un peu plus timide et tu comprends vite pourquoi. Un air surpris se peint sur tes traits au moment ou tu entends sa question. Ils ont quoi les ados en ce moment à te demander des conseils sur les filles ? Aurait-tu raté ta vocation Meredith ?
Tu te lèves et tout en lui répondant, tu parcours le toit à la recherche de  quelque chose qu’il pourrait viser : Euh, je ne sais pas, j’ai pas vraiment la réponse universelle… J’pense que c’est une question de feeling. On ne peut pas plaire à tout le monde. Faut rester soi-même… mais en faisant quand même des efforts. Être souriant, attentionné mais sans être relou ou collant…
Tu te perds un peu dans tes explications. C’est extrêmement cliché ce que tu lui racontes, mais pour le coup tu ne sais vraiment pas…

Finalement, tu trouves enfin ce que tu cherches, une canette vide (à croire que vous n’étiez pas les premiers à venir sur ce toit) que tu places sur ces espèces de petits blocs de bétons. Tu te tournes vers l’homme araignée et lui tends ton blaster. Discrètement, tu l’as réglé sur la puissance minimum pour éviter une catastrophe.

-Le "flash magique" t’oublis. Mais je veux bien te le faire essayer lui, une fois !

Faut quand même que tu gardes un certain professionnalisme…

Voir le profil de l'utilisateur
*
FONDATEUR - SPIDERMAN
Peter Parker
Crédits : -594

Dim 16 Sep - 22:20



après l'effort, le réconfort

w/ meredith ohara



Être soi même, hein ?
Tu ne sais pas trop comment t'y prendre : entre Peter Parker et Spiderman, il y a un énorme écart. D'un côté, il y a l'assurance d'être derrière un masque. De l'autre, y a un gamin un peu renfermé. T'aimerais pouvoir assuré comme ton alter égo tous les jours, un véritable héros qui n'a pas froid aux yeux. Les conseils de Meredith sont vagues, mais tu peux bien le lui accorder : comme elle le dit, il n'y a aucune réponse universelle.

Tu te grattes le dessus du crâne, visiblement embêté. Tu songes à laisser tomber l'affaire avec Reiner. Ça ne sert à rien de lui courir après plus longtemps si tu as peur de te casser la gueule.

C'est lorsqu'elle te tend son arme que ton sourire renaît aussitôt. Enfin !

SERIEUX ?! Tu manques de t'étouffer avec ton churros. Tu tousses et avales le plus vite possible avant de prendre le blaster dans tes mains. T'es la meilleure ! Genre, l'agent... Quad - je crois ? M'a toujours interdit d'y toucher. Bon du coup, je compte sur toi pour pas lui en parler.

Barn est un collègue de Meredith, pour sûr. Tu l'as rencontré y a quelques mois, il t'avait franchement sauvé la vie à ce moment. S'en est suivie une série de harcèlement (gentillet) pour essayer d'avoir accès à sa panoplie digne des meilleurs James Bond. Spoiler alert : ça n'a jamais été concluant.

Tu te lèves d'un bond sur le bord du toit avant de viser en l'heure. Attention... CHAUD DEVANT !

PAN ! Tu tires vers la cannette et tu vois...

.... Tu vois rien du tout parce que le recul t'as fait perdre l'équilibre et t'es en chute libre depuis le haut du building. AAAAAH !!! PANIQUE PANIQUE PANIQUE ALEEERTE

Tu renvoies ta toile le plus haut possible pour remontrer, essoufflé. Oh bon sang... Tu escalades le rebord avant de rouler sur le toit. Trop, trop, trop cool. Tu pouffes de rire.

T'as eu peur hein ?!


coded by blair of shine & ooc




Voir le profil de l'utilisateur
*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Lun 17 Sep - 10:17
Après l’effort, le réconfort.
Le fait que tu lui prêtes ton arme semble grandement lui remonter le moral. On dirait presque que c’est le plus beau cadeau que tu puisses lui faire. Tu souris, même si t’as vachement de mal à comprendre l’attrait qu’on puisse avoir pour ces engins de mort. Peut-être parce que tu les manies quotidiennement depuis un moment, donc t’es blasée. Peut-être.

-Je compte plutôt sur toi pour que tu ne lui en parles pas si tu le recroise…

Avec sa tendance à un peu trop parler, il serait capable de balancer que l’agent Dynamite lui a laissé tester son arme. Tu te fiches un peu de ce qu’on pourrait penser du fait que tu fricotes avec ERK, mais si tu pouvais éviter les remontrances de Quad et de te mettre tes collègues à dos, ça t’arrangerait quand même un peu.

Tu t’éloignes un peu exagérément  de la trajectoire du tir et attends le spectacle en fixant la canette. Tu entends la détonation et ricane doucement parce que l'araignée a loupé la canette, mais tu perds vite ton sourire en te tournant à nouveau vers lui et constatant qu’il n’est plus là.

-Oh putain de merde !

Il est tombé du toit ! Tu ne l’as pas prévenu pour le recul, quelle abrutie tu fais ! Tu cours vers le rebord en t’imaginant les pires scénarios. Qu’est-ce qu’on penserait de toi si on apprenait que t’avais contribué à la mort de l’homme araignée !?
Mais tu pousses un soupir de soulagement en le voyant escalader la façade grâce à ses toiles. Loués soit ses réflexes surhumains.
Il s’affale à tes pieds, mort de rire et toi tu t’assois en tailleur à ses côtés.

-Bon, on a eu la preuve en direct live que les armes, c’est pas pour toi. Va falloir te contenter de tes toiles, tisseur !

Tu lui assènes une petite pichenette affectueuses sur le front en te moquant de lui sur le fait qu’il est loupé la canette d’au moins trois mètres (t’exagères un peu mais bon) avant de reprendre ton calme. Un silence s’installe quelques instants avant que tu ne le rompes.

-J’me disais… Pourquoi tu ne dis pas à ta donzelle que tu es Spiderman ? Ça peut t’ouvrir une porte nan ? En plus, je ne pense pas que tu sois si différent entre ton vrai toi et Spiderman pour risquer qu’elle ne t’apprécie que pour ton côté héroïque. Enfin, je ne sais pas, c’est une possibilité…



Voir le profil de l'utilisateur
*
FONDATEUR - SPIDERMAN
Peter Parker
Crédits : -594

Lun 17 Sep - 19:22



après l'effort, le réconfort

w/ meredith ohara



Que penserais Reiner de toi, en Spiderman ? Serait-elle directement sous le charme ? Tu as du mal à l'imaginer. Tu grimaces un peu. Non, ça ne marcherait jamais.

Mh... Disons que je n'ai pas le droit de dévoiler mon identité pour des fins personnelles. Enfin, je ne veux pas trop. Parce que... Je ne veux pas que ma vie privée soit aussi en danger. En plus, je doute que cette fille soit réellement intéressée par le fait que je sois Spiderman... Puis, je ne sais pas. Je l'intéresse juste pas je crois, j'aurais beau essayé tout ce que je veux...

Tu soupires. T'es pas déprimé à proprement parlé, les amourettes font parties de la vie d'adolescent mais il n'empêche que tu avais fini par t'attacher à elle, malgré ça. Peut-être que tu devrais être direct pour te débarrasser de ce poids... Au moins.

C'est comme au MIB, vous avez des pseudonymes vous protéger hein, Dyn' !

Sur ces mots, tu te redresses et fais face à la jeune femme, t'étirant tout au possible pour faire craqueler l'entièreté de ton squelette. Pouah, t'es vraiment tout cassé...

Et toi alors, tu n'as pas de copain ? Ni de personne en vue ? Tu lui donnes un coup de coude amical. Alleeez... dis-moi.


coded by blair of shine & ooc




Voir le profil de l'utilisateur
*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Mer 19 Sep - 13:21
Après l’effort, le réconfort
C’est vrai… Après coup tu te dis que c’est idiot comme remarque. Spidey à parfaitement raison. Même si tu penses que lui et son alter ego ne doivent pas être si différents, il y a un gouffre abyssal entre leurs univers. Il doit avoir des choses précieuses à protéger et gâcher cette sécurité pour une amourette de passage n’était certainement pas un bon plan.

-Oui, c’est nul… oublis… Dis tu en te grattant l’oreille, un peu gênée.

Tu gardes pour toi la réflexion que le jour où il aura une relation stable, il devra bien cracher le morceau. Avoir ce genre de secret n’était pas du tout une bonne idée. Enfin, il avait bien le temps avant d’avoir une relation stable, ce n’est qu’un gamin après tout….
Mon dieu, ce que tu fais vieille en pensant comme ça, puis t’as aucune véritable certitude que c’est un gamin. C’est frustrant parfois de ne pas savoir qui il est vraiment !

-Haha, oui, mais nous on opère à visage découvert. On a que le pseudo pour nous protéger !

Tu dis ça en riant avec un faux air supérieur, mais en réalité, visage découvert ou non, MIB et ERK sont logés à la même enseigne, ils risquaient souvent leurs vies. Tous égaux face à une potentielle mort imminente.

La petite araignée se redresse et change de sujet. Enfin ce n’est pas un changement de sujet à proprement parler, juste que l’intention se reporte sur toi. Tu réponds du tac au tac, sans expression particulière.
-Ah non, pas de copain ni personne en vue. Et c’est très bien comme ça… Puis tu prends un air théâtral, sombre et dramatique : Je consacre ma vie à mon travail….

Ce qui est entièrement faux. Tu rends généralement tes rapports avec des jours de retard, t’esquives les heures sup’ autant que possible et tu sors assez souvent. Pour le reste, tu passes sous silence le fait que tu as un plan cul régulier. Tu n’as pas spécialement envie de lui donner cette image de toi. Et autant qu’il garde une image positive et innocente de l’amour et de tout ce qui l’accompagne…

Puis soudain, une idée pour l'embêter te traverse l'esprit, rien de bien méchant, tu veux juste voir sa réaction.

-Pourquoi cette question si soudainement ? Je t'intéresse ? Tu lui souffle, un air taquin peint sur le visage...



Voir le profil de l'utilisateur
*
FONDATEUR - SPIDERMAN
Peter Parker
Crédits : -594

Dim 23 Sep - 20:17



après l'effort, le réconfort

w/ meredith ohara



Tu deviens aussi rouge que ton masque dès l'instant où elle commence à te taquiner. T'en perds tous tes moyens, la bouche entrouverte avec des sons du fond de ta gorge qui ne parviennent pas à sortir jusqu'à ce que...

Hein ? Que ? Quoi ? Moi ? Et toi ? Je- fjkfnksj Tu sais plus du tout où te mettre, t'as envie de faire l'autruche mais dans le bitume ça risque d'être quelque peu douloureux, alors tu cries presque : Non ! Non, pas du tout !

Euh, ça semble un peu délicat comme réponse non ? Tu te mords les lèvres avant de finalement enchaîner :

Enfin ! Je veux dire... ! Tu es jolie... Mais. Mais je suis pas... intéressé. C'est juste que ça m'étonne que tu sois célibataire...

Tu sais définitivement pas comment t'y prendre... Mais c'est vrai, Dyn' est toujours très attentive et gentille avec toi, en plus d'être jolie. C'est bizarre qu'elle consacre son temps à son travail, au vu de son âge (en supposant qu'elle est pas si vieille que ça).

Raaah arrête de m'embêter !! Tu vas le regretter ! Genre, là, tout de suite !

Ni une, ni deux, tu cours vers elle comme un bélier et l'attrape fermement contre toi avant de te jeter dans le vide. D'une toile, tu te balances vers l'avant, de bâtiment en bâtiment avant de t'arrêter sur un autre toit, légèrement plus haut.

Vas-y, moque toi encore de moi et on repart pour un tour !

Hilare, tu soulèves ton masque jusqu'au-dessus de ton nez pour respirer correctement. Un peu plus bas, de l'agitation se fait entendre. Tu jettes un coup d'oeil dans la rue sous vos pieds.

Oh oh...

Ton masque analyse aussitôt la situation (merci Mr Stark pour cette combinaison géniale). Le focus se fait sur deux personnes, en suivant une troisième d'un peu trop près.

Y a des Erogs en bas, ils ont l'air d'être en chasse... Je te dépose et je te couvre ? Comme ça c'est toi qui sauve le monde ce soir, et demain ça sera mon tour !


coded by blair of shine & ooc




Voir le profil de l'utilisateur
*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Lun 24 Sep - 12:05
Après l’effort, le réconfort.
Sa réaction était tellement prévisible, mais tu ne peux t’empêcher d’éclater de rire face à sa perte de moyen totale. Tu le suppose rougir et sa tentative de justification gâchée par ses bégaiements et juste hilarante et adorable à la fois.
Tu n’es même pas vexée qu’il ne s’intéresse pas à toi, c’est évident, et toi non plus tu ne t’intéresseras jamais à lui.

En revanche, ce que tu n’avais pas calculé, c’est le fait qu’il veuille se venger : « Quoi ?! » c’est la seule chose que tu arrives à sortir avant que l’information ne monte à ton cerveaux.
Mais trop tard. Tu es déjà dans les bras de Spidey qui vient de sauter dans le vide et t’offre un tour de manège gratuit. Un cri t’échappe et tu t’accroches à l’araignée tel un koala désespéré. C’est horrible !

Heureusement, il ne te fait pas souffrir trop longtemps et tes pieds touchent à nouveau le sol. Tu restes accrochée à lui encore un petit moment de peur que tes jambes flanchent.

-Ok… promis… je dirai plus rien ! Tu réponds, essoufflée.

Elle ne se laisse pas faire la petite araignée ! Tu le vois soulever un peu plus son masque. Tss, il attise ta curiosité sans le faire exprès en plus !
Mais tu n’as pas le temps de penser à ça car la justice vous rappelle comme le fait remarquer ton coéquipier du jour.
Tu te penches au bord du toit pour évaluer la situation : deux Erogs suivant suspicieusement une demoiselle certainement pour la faire passer à la casserole, littéralement...

-Ils n’arrêtent jamais, c’est dingue !

Tu ressors ton armes que tu règles sur la fonction « Neutraliser », bien pratique pour éviter de tuer les gens, ça envoi une décharge électrique suffisamment puissante pour les mettre KO.

-Va pour ton plan ! J’m’occupe des deux débiles, toi, surveilles la civile au cas où ça dégénèrerait.

Elle ne semblait pas avoir remarqué qu’elle était suivie. Si elle se rendait compte de quoi que ce soit, il faudra la flasher donc pour ça, ne pas la laisser filer.



Voir le profil de l'utilisateur
*
FONDATEUR - SPIDERMAN
Peter Parker
Crédits : -594

Ven 5 Oct - 22:01



après l'effort, le réconfort

w/ meredith ohara



Pas question de perdre un instant de plus ! La justice vous appelle !
Tu hoches la tête et acceptes d'écouter le plan de Meredith (bon, au final, c'est un peu votre plan pour le coup, une chance que vous soyez d'accord). Tu te mets derrière elle et, avant de jouer au plus bête, tu préfères la prévenir.

Je vais te faire descendre avec une toile, ok ? Fais-moi confiance ! C'est juste histoire que tu descendes plus vite sans te faire remarquer.

Doucement, tu agrippes ses épaule et le bas de son dos avec plusieurs tissages avant de la laisser descendre en éclaireur. Tu poses tes deux pieds sur le rebord pour éviter de tomber vers l'avant avec le poids en balance, jusqu'au moment où elle atterrit au sol, saine et sauve. Du haut de ton perchoir, tu lui fais un signe de la main signifiant ok, c'est bon avant de rompre le lien qui vous unissait jusqu'à présent. Tu la suite du regard, puis sautes de toi en toi pour l'observer le plus proche possible dans son avancée.

Plus bas, face à elle, la jeune femme ne se doute toujours de rien. Encore moins lorsqu'elle est amenée à tourner dans une rue plutôt étroite et peu animée à cette heure là...
Mais tu ne bouges pas. Tu veux voir Meredith en action ! Ça va être beaucoup trop cool !


coded by blair of shine & ooc




Voir le profil de l'utilisateur
*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Dim 7 Oct - 12:18
Après l’effort, le réconfort.
Tu n’es vraiment pas fan des descentes en rappel par toiles d’araignée, mais tu n’as pas le choix, c’est le plus simple et le plus rapide dans votre situation actuelle.
Tu hoches la tête pour lui signifier ton accord et te laisses entoiler sagement avant de descendre au bas de l’immeuble.

Une fois les pieds au sol, tu pousses un imperceptible soupir de soulagement, puis tu fais signe à ton coéquipier arachnéen avant de te mettre en route vers les deux clampins qui veulent se faire un casse croûte.
Casse croûte qui, soit dit en passant, fait une chose absolument débile en s’isolant dans une ruelle sombre et peu fréquentée. Elle ne vivrait pas longtemps dans un film d’horreur celle la, mais pour sa défense, elle ne sait pas qu’elle est suivie.

Tu les rattrapes rapidement. Heureusement pour toi, les deux erogs sont encore à bonne distance de la demoiselle, avec un peu de chance, tu pourras les neutraliser sans qu’elle ne se rende compte de rien. Mais tu oublis que tu n’as pas de chance…

Tu tires sans sommation sur le plus proche de toi (l’expérience t’as appris que dire « haut le mains, on ne bouge plus ! » ne servait strictement à rien) l’envoyant à terre dans une décharge électrique.
Tu t’apprêtes à tirer sur le second, mais il réagit plus vite que toi et fond sur la victime pour s’en servir comme bouclier.

-Fais un mouvement et je lui arrache la jugulaire ! Casses toi et tu fais comme si t’avais rien vu !

Tu soupirs et le tiens toujours en joue malgré tout. Il semble un peu débile avec ses ordres contradictoires : si tu t’en vas, tu fais forcément un mouvement…

-Je ne le répèterai pas, lâches la ou tu vas avoir des problèmes… Que tu lui rétorques, blasée.

Tu fais peut-être un peu trop la maline, parce que tu sais que tu as un soldat embusqué pas loin. Seule, ç’aurait été une autre paire de manches.



Voir le profil de l'utilisateur
*
FONDATEUR - SPIDERMAN
Peter Parker
Crédits : -594

Mar 23 Oct - 20:44
@Peter Parker a écrit:



après l'effort, le réconfort

w/ meredith ohara



Et maintenant, voilà Dynamite face à une prise d'otage improvisée. Tu te surprends à soupirer, comme si tu étais indispensable à la situation. Dis donc Peter, on prendrait pas un peu le melon, par hasard ?

Il y a toujours eu cette petite guerre enfantine entre le MIB et Eurêka et ce serait mentir que de dire que tu ne t'es pas prêté au jeu, de temps en temps, avec tes collègues. Il y avait quelque chose de rassurant à avoir des rivaux au lieu d'avoir des ennemis.

À un rythme soutenu, afin de ne pas alerter les deux malfrats, tu descends à pas de loup - d'araignée ? - le long de la façade. Tu finis par te planter sur le lampadaire le plus proche avant de descendre, la tête en bas et les pieds joints autour de ta toile, dans le dos de l'homme. Tu fais signe à Meredith de ne pas regarder dans ta direction et espères qu'elle continuera à lui faire la conversation pendant que tu prépares ton coup. Tu ne peux pas commettre d'erreur avec un civil dans les pattes : il suffirait d'un petit coup de stress pour que le type appuie sur la gâchette sans le vouloir ! Non, pas de geste brusque.

Tu tisses un lien entre la base de son pantalon et fait passer le fil par-dessus le lampadaire où tu te trouves. Puis, soudainement, tu te laisses tomber au sol, entraînant dans ce mouvement délicat le criminel dont le sol se dérobe sous les pieds ! Pendus par les chevilles, tu t'arranges pour l'enrouler dans davantage de toile, comme un vulgaire insecte. Pas peu fier de ton coup, les poings reposés sur tes hanches et le torse bombé, tu lances d'un ton triomphant :

Ah-AH ! Voilà pourquoi on devrait tous surveiller ses arrières... Littéralement ! Tu devrais faire gaffe par contre, j'ai entendu dire que certaines personnes ont la peau sensible et ont des boutons à cause de mes toiles !

Ricanant suite à ton propre avertissement, la jeune femme en pleurs s'excuse platement (sans que tu en comprennes la raison) avant de vous remercier pendant au moins trois bonnes minutes. Elle finit par disparaître, dans l'attente d'un taxi en face de la grande avenue. Ce sera sûrement plus sûr pour elle de traverser la ville ainsi pour aujourd'hui.

Tu t'approches de ton amie avant de lui asséner ton plus beau high five.

On forme un beau duo ! Dommage que tu sois pas des nôtres...

Tu lui fais un clin d'oeil derrière ton masque, maigrement visible par la pliure du tissu.

Bon. Le devoir m'attend et... Les devoirs... Tu soupires. La prochaine fois on aura qu'à aller manger une pizza ! Si tu veux.


coded by blair of shine & ooc




Voir le profil de l'utilisateur
*
AGENT
Meredith Ohara
Crédits : 2

Mer 24 Oct - 16:53
Après l’effort, le réconfort.
L’erogs n’en mène pas large, il ne semble plus trop savoir quoi faire, sa tentatives d’intimidation ayant échouée lamentablement.
Comme prévu, tu vois du coin de l’œil ton coéquipier arachnide descendre d’une toile pour te prêter main forte. Un demi sourire apparaît sur ton visage…

-Je t’avais dit qu’il t’arriverai des bricoles…

Puis le gars s’envole dans les airs et se retrouve dans un magnifique cocon. Tu retiens un ricanement face à la réplique de ton ami, vraiment pas sérieux. Une fois que l’otage a fini de remercier Spiderman, elle se dirige vers toi dans le même but, mais tu ne lui laisse pas le temps de parler et enfiles tes Ray-ban avant de la flasher.

-Vous rentriez tranquillement chez vous sans qu’il ne vous soit rien arrivé, vous aviez l’intention de prendre un taxi.

Parfois, vous aviez l’occasion d’inventer des histoires grandiloquentes après avoir flashé quelqu’un, mais là rien ne t’est venu à l’esprit, tant pis. La demoiselle repart vers la rue principale, un peu hagarde. Tu vas menotter l’autre erog à terre avant d’appeler rapidement le central pour qu’ils viennent récupérer les deux malfrats.
Un highfive plus tard, tu t’allumes une clope.

-Le MIB est plus stylé. Nous au moins, on ne porte pas de collants.

Tu lui lances un faux regard condescendant avant un vrai sourire sincère.

-Va pour la pizza ! Allez, rentres chez toi sale gosse, et travailles bien ! Que tu lui dis dans un clin d’œil.

Puis tu lui tournes le dos, tes pas te dirigeant vers là où est garée ta voiture de fonction pour rentrer au centre.
Tu en voudrais plus souvent des journées de boulot comme ça…



Voir le profil de l'utilisateur
*
Contenu sponsorisé

Après l'effort, le réconfort. *Peter*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» diorama "Après l'effort le réconfort "
» Après l'effort, le réconfort #Mia
» Après l'effort le réconfort ww1
» Sortie de bordel ..après l'effort ,le réconfort (USMC,Japan)
» Un peu de mal avec le HDR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
code cosmo :: Cosmopolis :: centre-
Sauter vers: