Année 1983, David, Derrick et Dustin, passionnés par la science-fiction et la pop culture, décident d'envoyer un message dans l'espace grâce à un ordinateur sophistiqué depuis leur petit garage à Cosmopolis, dans le Connecticut. Puis c'est parti en couille.Plus de trente ans après, grâce aux exploits informatiques des "3D" (pour "Three Dicks"), les aliens foulent enfin le sol terrestre ! Mais à quel prix ? C'était à l'époque une simple passion. Ni femme, ni emploi, David, Derrick et Dustin ont passé le plus clair de leur temps (et leur vie) à étudier l'espace et la possibilité de la vie ailleurs que sur notre belle planète. Sans diplômes ou certificats, ils se contentent de concevoir des ordinateurs et autres softwares chez eux dans le seul intérêt d'envoyer un message au-delà de la surface terrestre. Ils l'ont appelé Code Cosmo en hommage à leur ville chérie (c'est faux, ils n'ont juste aucune imagination), Cosmopolis.
MERCI DE FAVORISER EURÊKA
dabberblimp"



 

 :: Personnages :: création :: admis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

— there's a war between my head and my heart

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Sep - 19:29

Lex Lacroix

Je veux brûler encore une fois au brasier des premières fois

alias : aucun.
âge : dix-huit ans.
race : métisse rizzen.
statut financier : à l'aise, c'est papa qui paie.
groupe : BOOM.
occupation : étudiant en chimie.
origine : français, né sur le sol américain.
pouvoir : télépathie ; transmission de pensées ou d'impressions quelconques entre deux personnes en dehors de toute communication par les voies sensorielles connues.

juste un instant de concentration, c'est tout ce dont il a besoin pour pouvoir entendre les mélodies uniques des esprits qui l'avoisinent. Lex perçoit leurs pensées avec la même clarté que s'ils les énonçaient à voix haute ; mais s'il essaie de les écouter toutes de concert, alors elles se confondent, fondent en un méli mélo peu compréhensible. sans doute son cerveau à demi-humain n'est-il pas fait pour recevoir tant d'informations simultanées. il est donc bien obligé s'en tenir à une seule personne à la fois s'il ne veut pas que sa tête résonne comme une enclume.

et si par hasard il souhaite s'inviter dans la partition, jouer ses propres notes à l'oreille de quelqu'un d'autre, il lui faut alors un contact direct, peau à peau, âme à âme. c'est un échange, qui fonctionne aussi bien dans un sens que dans l'autre. seulement, monsieur se montre réticent à l'idée de se livrer si intimement. il tient beaucoup trop à son jardin secret pour en laisser la clé au premier venu, aussi ne se résout-il à faire usage de cette part de son pouvoir qu'en dernier recours.
arrogant ◉ versatile ◉ égoïste ◉ entêté ◉ intelligent ◉ débrouillard ◉ secret ◉ daddy issues ◉ susceptible ◉ drama queen ◉ rancunier ◉ jaloux ◉ capricieux ◉ révolté ◉ violoniste amateur ◉ charmant sans efforts ◉ insolent ◉ sourit peu, mais toujours sincèrement ◉ attachant ◉ solitaire ◉ mélancolique ◉ présomptueux ◉ fait attention à son apparence et à celle des autres ◉ ne fait d'efforts que pour ce qui l'intéresse ◉ mémoire sélective ◉ passionné ◉ aime traîner au lit le matin ◉ grand ◉ genre très grand, il frôle le mètre quatre-vingt-dix ◉ utilise toute l'eau chaude quand il prend sa douche ◉ difficile avec la nourriture ◉ se fait souvent draguer par des hommes et ne comprend pas pourquoi, puisqu'il n'est, pour le citer, "pas gay" ◉ au lycée, était ce garçon populaire dont le casier est toujours rempli de mots le quatorze février ◉ était aussi l'un des meilleurs élèves de sa classe sans vraiment travailler ◉ probablement haut-potentiel, à moins que ce ne soit son héritage rizzen ◉ n'a jamais eu de petite-amie sérieuse ◉ aime l'odeur de la mer et la mer tout court ◉ collectionne des coquillages ◉ a rejoint la boom parce qu'il s'ennuyait et cherchait un peu d'adrénaline, au début ◉ puis finalement il s'y plaît bien ◉ possède toutes les connaissances nécessaires pour faire disparaître un corps discrètement ◉ s'arrête toujours pour caresser les chats et les chiens qu'il croise ◉ lit des manga, shonen et shojo, à ses heures perdues ◉ n'assume pas ses crushes sur des personnages fictionnels ◉ en particulier lorsque lesdits personnages sont masculins.

Lex, c'est un océan.

Souvent, il fascine, il intrigue. On aimerait plonger dans ses abysses mystérieuses, découvrir ce qui s'y cache. Mais les épaves hantées de pâles fantômes, échouées en profondeur, sont jalousement gardées, dissimulées derrière des écueils secrets.

Il est beau, Lex, mais à trop se noyer dans le bleu de ses yeux, vous ne verrez pas venir la tempête qui surgit tout à coup, avec pour seul avertissement un plissement de son front, une moue ennuyée. Il est tantôt docile, tantôt provocateur, tantôt affectueux, tantôt hautain ; en un mot, changeant.

Plus on veut l'emprisonner, plus il veut s'enfuir. Vous tentez de le retenir, et il coule entre vos doigts, il s'évapore, insaisissable, inconstant. Inconstant et pourtant il sait ce qu'il veut, Lex ; il fait déferler avec fureur des vagues pour l'obtenir.

Et s'il se heurte à la falaise, s'il s'y brise et se change en écume, c'est seulement pour mieux revenir, l'érodant inlassablement, car il n'oublie pas. Il n'oublie jamais.

extrait numéro 1
— Bonjour. Lex, c’est ça ?
— Oui.
— Je m’appelle Rachel. Enchantée.
— Super. Quand est-ce que je peux m’en aller ?

extrait numéro 2
— Et si vous me parliez un peu de votre mère ?
— Je préférerais pas.
— De votre père, alors.
— Je préférerais pas non plus.
— Lex, je ne peux pas vous aider si vous ne me laissez pas faire.
— Qui a dit que j’avais besoin d’aide ?

extrait numéro 3
— J’ai parlé avec votre père, et…
— Ne l’écoutez pas.
— Pourquoi ?
— Il en a rien à foutre de moi.
— Ce n’est pas l’impression que j’ai eue.
— (ricanement) Ouais, il fait très bien semblant.

extrait numéro 4
— Ce croissant de lune sur votre front, il a un sens particulier ?
— Oui.
— Vous voulez en parler ?
— (doucement) C’est pour ma mère. Elle disait que j’étais comme la lune.
— C’est à dire ?
— Je ne sais pas. Je ne lui ai jamais demandé. (pause) J’aurais dû.
— Lex… votre mère. Elle est décédée, n’est-ce pas ?
— (ses doigts serrent les accoudoirs) … oui.

extrait numéro 5
— Vous savez ce que vous comptez faire plus tard ?
— (il hausse les épaules) Quelque chose dans le domaine des sciences. De la chimie, peut-être.
— Vous aimez les sciences ?
— J’aime comprendre comment le monde fonctionne.

extrait numéro 6
— Ça fait longtemps que vous vivez avec votre père ?
— Deux, trois ans.
— Depuis que…
— Oui.
— Lex, vous savez que je ne veux pas vous forcer à me dire quoi que ce soit, mais…
— Vous voulez bien me tutoyer ?
— (surprise) Si tu es plus à l’aise comme ça.
— (il sourit–il a un beau sourire) Merci.

extrait numéro 7
— C’est ma dernière année de lycée.
— Je sais.
— Quand je serais à la fac, je ne vous verrais plus.
— Je peux te recommander une autre psychologue, si tu veux.
— Non, ça ira.

extrait numéro 8
— Madame… je peux vous poser une question ?
— Bien sûr. Et tu peux m’appeler Rachel.
— Est-ce que vous êtes célibataire ?
— … Lex. J’ai vingt-huit ans.

extrait numéro 9
— Je suis désolé. Pour l’autre fois.
— Il n’y a pas de mal.
— Est-ce que… (il cherche ses mots) est-ce que je pourrais continuer à vous voir ? Pas de façon… romantique (il rougit légèrement, mal à l’aise) mais juste… pour parler, comme maintenant. (elle ne dit rien, alors il continue) Je peux vous payer, mon père a de l’argent…
— Lex.
— (plein d’espoir) Oui ?
— Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée.
— Pourquoi ?

extrait numéro 10
— Au revoir.
— (il hésite) Est-ce que…
— Non.
— Mais…
— Au revoir, Lex. (elle s’apprête à fermer la porte–il l’embrasse–elle ne dit rien)
— (avec un sourire triste) Au revoir, Rachel. (il s'en va)
je suis faible (pardon)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oberyn
SUPERVISEUR
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep - 17:50
MON FILS.

Tu es de toute beauté.
De long en large et en travers.
.... Tu tiens ça de ta mère.
Mais sache que tu es ma plus grande fierté !

Je t'aime, malgré nos différents, même si tu ne ressens pas la même chose à mon égard....

[pause dramatique]

Envole-toi, mon tendre fils !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep - 18:55
oh non
je fonds
il est beaucoup trop parfait je
:love: :love: :love:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep - 21:21
:gay:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep - 21:37
@Oberyn
cher géniteur,
laisse-moi tranquille
cordialement,
ton fils tant aimé

(jtm aussi)

@Soledad Proulx
je suis parfait, tu es parfaite, on est faits l'un pour l'autre :heybb:

@Ludlow Moore
:gay: toi même

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry Marlow
STAGIAIRE
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Sep - 20:13

C'est dans la boîte !

Bienvenue sur le forum

WOW. Une douceur. Je suis fan ! Genre, l'image que tu crées avec l'erosion, la falaise et les vagues - jsp, je vois l'océan sombre et puissant et Lex, un peu comme l'écume indeed, et le format avec les extraits hhhh, et bref c bo. CE PERSO EST BO.

Envoie nous du rêve via rp bb,
du love
:love:  

Tu peux désormais t'attarder sur la paperasse : recenser ton avatar, ton irl si tu en as un et ton métier. N'oublie pas d'aller poster ta fiche de liens ! Bon jeu !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
— there's a war between my head and my heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
code cosmo :: Personnages :: création :: admis-
Sauter vers: